Lieu historique national du Canada des
Forts-et-Châteaux-Saint-Louis

Les découvertes archéologiques

Pierre Cloutier et Jacques Guimont – archéologues

Des fouilles fructueuses

Le projet de recherche archéologique au lieu historique national du Canada des Forts-et-Châteaux-Saint-Louis a débuté au mois de juin 2005. La campagne finale de fouilles a été faite pendant l'été 2007.

Les trois campagnes de fouilles ont confirmé la grande valeur du site. De nombreux vestiges architecturaux ont été mis au jour :

  • des éléments de fortification associés aux quatre forts Saint-Louis,
  • des vestiges des caves des deux châteaux Saint-Louis,
  • des vestiges de quelques bâtiments annexes érigés dans la cour avant du château et dans la cour sud.
Partie de la terrasse Dufferin Partie de la terrasse Dufferin devant l'hôtel Château Frontenac; fouilles de la cour sud du château Saint-Louis
© Parcs Canada / P. Cloutier

Les fouilles ont aussi révélé une quantité impressionnante d'objets qui témoignent de la vie quotidienne des gouverneurs et de leur entourage immédiat, depuis l'occupation des lieux par Samuel de Champlain et ses hommes, en 1620, jusqu'à l'incendie du château, en 1834.

Découverte majeure sous la Terrasse Dufferin

Des archéologues de Parcs Canada découvrent le logis de Champlain sous la terrasse Dufferin

Extrait du communiqué de presse du 24 août 2007

C'est sous près de six mètres de sol et cachée par les restes de constructions ultérieures qu'a été retrouvée la base du coin sud-est de la fondation. La découverte a été faite dans le cadre de la plus récente campagne de fouilles sous le tablier de la terrasse Dufferin.

Grâce à cette trouvaille, les archéologues possèdent maintenant des informations archéologiques sur le bâtiment où Champlain mourut en 1635. La découverte de ce qui peut être considéré comme la « dernière habitation de Champlain » est des plus importantes. Elle s'ajoute à celle de nombreux objets contemporains de cette construction et à d'autres vestiges témoignant des aménagements des premiers forts Saint-Louis.

Cette découverte permet de comprendre que la terrasse Dufferin n'est ni plus ni moins qu'un agrandissement de la terrasse qu'avait fait construire le fondateur de Québec. Après Champlain, tous les gouverneurs ont maintenu en place cette terrasse à l'arrière du château Saint-Louis. À ce titre, la terrasse Dufferin pourrait être considérée comme un des héritages du fondateur de Québec.

Logis de Champlain Logis de Champlain
© Jean-Sébastien Plante/Parcs Canada

Cliquez ici pour obtenir une version agrandie de la carte (463 ko).
(la largeur de cette image excède 450 pixels)