Lieu historique national du Canada du Fort-Lennox

Merveilles naturelles et trésors culturels

Le fort Lennox : troisième fortification de l'Île aux Noix

Aquarelle montrant la cours intérieure, le logis des officiers et le corps de garde.
Fort Lennox, île au Noix
© Royal Ontario Museum, Toronto / J.D.MacDiarmid / 958.2604 / vers 1838

La guerre anglo-américaine de 1812 entraîne une réévaluation du rôle stratégique de l'île aux Noix. Le nouveau chemin reliant la baie Missisquoi et Saint-Jean diminue l'importance de l'île dans la défense de la région. Les dirigeants coloniaux décident malgré tout d'y construire une importante fortification sous prétexte que les Américains ont établi un fort à Rouses Point, moins de 15 kilomètres au sud de l'île.

Les travaux s'échelonnent de 1819 à 1829. Ils sont exécutés suivant les plans de l'ingénieur Nicolls. Dans un premier temps, on aménage une enceinte en terre de forme rectangulaire avec bastions aux angles, fossé, redan et ravelin. Par la suite, plusieurs bâtiments de style néoclassique s'ajoutent : une poudrière, deux entrepôts, un corps de garde, un logis des officiers, une caserne et 17 casemates. Le nouveau fort portera le nom de Lennox, à la mémoire de Charles Lennox, duc de Richmond, décédé en 1819, alors qu'il était gouverneur en chef de l'Amérique du Nord britannique.