Lieu historique national du Canada du Fort-Lennox

Merveilles naturelles et trésors culturels

Les premiers occupants

Cartes des forts de la Nouvelle-France
Cartes des forts de la Nouvelle-France
© Parcs Canada / François Pellerin / 87-G-D6

L'île aux Noix est occupée depuis près de 6000 ans. À l'époque paléohistorique, la région qui s'étend entre la baie Missisquoi, Saint-Bernard-de-Lacolle et l'embouchure de la rivière du Sud, juste au nord de l'île aux Noix, était fréquentée par les Amérindiens nomades qui s'y établissaient de façon cyclique, sur une base saisonnière. L'île, située au confluent de quelques rivières et ruisseaux, fournissait un emplacement de choix pour la chasse et la pêche. De plus, le promontoire de la pointe sud en faisait un endroit sécuritaire.

Avec l'arrivée des Européens, l'axe commercial constitué par le lac Champlain et la rivière Richelieu devient le théâtre d'activités militaires. Dès le début du 18e siècle, à l'occasion de la guerre de Succession d'Espagne (1701-1714), des escarmouches éclatent au lac George. À partir de ce moment, l'île aux Noix, qui occupe une position stratégique, jouera un rôle de plus en plus important dans la défense du pays. Cependant, c'est durant la guerre de Sept Ans (1756-1763) qu'elle entre véritablement dans l'histoire.