Lieu historique national du Canada du Commerce-de-la-Fourrure-à-Lachine

Visite virtuelle

Visite Branchée
Visite Branchée
© Parcs Canada / A. Kdel

Situé à moins de 30 minutes du centre-ville de Montréal, le lieu historique national du Commerce-de-la-Fourrure-à-Lachine vous invite dans son cadre enchanteur en bordure du lac Saint-Louis. Pénétrer dans son vieil entrepôt, c'est faire un bond dans le temps de près de 200 ans, pour vivre l'épopée des fourrures canadiennes.

Partir sur la route des fourrures

partie sur la route des fourrures
Commerce de la fourrure
© Parcs Canada / S. Fabris

La mascotte Touki le castor vous accompagnera avec plaisir durant cette incursion dans le Canada des fourrures. Elle vous présentera les principaux acteurs de la traite : les fameux voyageurs, ces Canadiens français intrépides qui parcouraient le pays en pagayant et en chantant, les messieurs bourgeois venus d'Écosse ou d'Angleterre qui les engageaient, les Amérindiens avec qui se faisait la traite.


En canot de maître

en canot de maître
Canot
© Parcs Canada / S. Fabris

Prêt à entreprendre votre périple vers les pays d'en haut ? Il faut apporter les marchandises de traite à Fort William avant l'été. Un canot de maître en écorce de bouleau est remisé dans l'entrepôt. Son constructeur César Newashish, un Indien Attikamek de la réserve Manouane, a suivi la technique de ses ancêtres. Aucun clou n'a servi à la fabrication de l'embarcation. Les écorces de bouleau sont cousues avec de la watape, de la racine d'épinette. La membrure est faite de cèdre blanc. Tout le canot est imperméabilisé à la résine d'épinette. Pour votre rendez-vous en pays de traite, il ne vous reste qu'à avironner !


Vive les compagnies !

Vive les compagnies
L’îlot sur les compagnies
© Parcs Canada / S. Fabris

Lorsque vous entendez parler de la traite de fourrures, vous pensez probablement à la Compagnie de la Baie d'Hudson, n'est-ce pas ? Détrompez-vous ! Au début du XIXe siècle, c'est la Compagnie du Nord-Ouest qui mène le bal du commerce des fourrures. Cette entreprise réussit d'ailleurs à accaparer 80 % du marché. La lutte persiste toutefois entre les deux compagnies jusqu'à l'année fatidique de 1821, moment où les deux entreprises fusionnent et conservent le nom « Compagnie de la Baie d'Hudson ». Cette entreprise existe toujours. La Baie se révèle en effet l'une des plus anciennes compagnies au monde, toujours vivante.


Histoire d'échanger

histoire d’échanger
Histoire d'échanger
© Parcs Canada / B. Aquin

Le lieu historique du Commerce-de-la-Fourrure-à-Lachine s'inscrit comme un rendez-vous mémorable. En circulant parmi les ballots de fourrures, les caisses de marchandises et les barriques de vivres, flairez l'odeur des fourrures, prenez goût à toucher et à manipuler les objets exposés.