Lieu historique national du Canada de la Grosse-Île- et-le-Mémorial- des-Irlandais

Histoire - De statistiques en statistiques

Statistiques de l'immigration canadienne à Québec (1815-1941)
Année Nombre d'immigrants Nationalité
(1815-1828) 150 000 immigrants Britanniques
(1829-1851) 696 000 immigrants 58.5% Irlandais
1.8% Européens
(1852-1867) 398 000 immigrants 28.3% Irlandais
36% Européens
(1868-1891) 662 000 immigrants 11.1% Irlandais
32% non Britanniques
(1892-1914) 1 717 000 immigrants 1.0% Irlandais
47% non- Britanniques
(1915-1941) 758 000 immigrants  

Total : 4,3 millions d'immigrants dont les 3/4 sont arrivés après 1867.

N.B. : L'immigration anglo-saxonne représente environ 60 % des arrivants jusqu'en 1914; avant la Confédération (1867), elle constituait 85 % du total des nouveaux venus.

L'évaluation de l'immigration irlandaise se chiffre à 611 000 individus pour la période 1829-1914 ce qui représente 14 % du nombre d'arrivées au port de Québec.

Statistiques d'immigration et de quarantaine : La station de quarantaine de la Grosse-Île, 1832-1937
Par André Charbonneau et André Sévigny, historiens

De 1832 à 1937, la Grosse-Île a servi de station de quarantaine pour le port de Québec, principal lieu d'arrivée des immigrants au Canada jusqu'à la Deuxième Guerre mondiale. Durant cette période, plus de 4 millions d'individus ont transité par le port de Québec. 1

Nationalité des immigrants

1829-1851

Les données retrouvées pour cette période ne permettent pas de départager les Anglais, les Irlandais et les Écossais arrivant à Québec. Seuls les ports d'embarquement sont connus. Ainsi entre 1829 et 1851, 696 129 immigrants sont arrivés à Québec. De ceux-ci :

  • 191 820 (27,5 %) de ports anglais
  • 407 818 (58,5 %) de ports irlandais
  • 75 102 (10,8 %) de ports écossais
  • 21 389 ( 3,2 %) d'ailleurs dans le monde

On peut donc avancer qu'au moins 60 % de l'immigration venant des îles britanniques, entre 1829 et 1851, est d'origine irlandaise.

1852-1914

Ce n'est qu'à partir de 1852 que de l'information précise sur la nationalité d'origine des immigrants nous est fournie.

Entre 1852 et 1867, le port de Québec accueille 398 031 immigrants. De ceux-ci :

  • 19,2 % Anglais
  • 28,3 % Irlandais
  • 13,7 % Écossais
  • 14,2 % Allemands
  • 21,2 % Scandinaves
  • 3,4 % d'autres pays

Entre 1868 et 1891, Québec accueille 662 037 immigrants. De ceux-ci :

  • 47,2 % Anglais
  • 24,1 % Scandinaves
  • 11,1 % Irlandais
  • 9,7 % Écossais
  • 2,9 % Allemands
  • 5,0 % d'autres pays

Pour la période 1892-1914, les statistiques disponibles ne permettent pas de départager l'origine ethnique des immigrants provenant des îles britanniques. Ces derniers, soit 905 823 personnes sur un grand total de 1 514 452 immigrants, représentent 59,8 % de l'immigration arrivant par le port de Québec. Pour les autres :

  • 14,6 % des immigrants proviennent de l'Europe de l'Est
  • 10,8 % de la Scandinavie
  • 8,3 % de l'Europe de l'Ouest
  • 2,8 % du Moyen-Orient
  • 3,7 % d'ailleurs dans le monde

1915-1941

Durant cette période, 758 666 immigrants arrivent au port de Québec. L'état actuel de nos recherches ne permet pas de préciser les origines nationales de ce groupe.

Hospitalisation, décès et sépultures à la Grosse-Île

Si nous connaissons le nombre total des immigrants ayant transité par le port de Québec, de 1832 à 1941, il n'existe pas, cependant, de statistiques sur ceux qui ont effectivement séjourné à la Grosse-Île, de 1832 à 1937. Les chiffres retrouvés concernent exclusivement les hospitalisations, les décès et les sépultures enregistrés sur l'île de la quarantaine.

Entre 1832 et 1913, 31 829 individus ont été hospitalisés à la Grosse-Île. Les chiffres sont présentement incomplets pour la période résiduelle de 1914 à 1937.

Quant au nombre de décès et de sépultures à la Grosse-Île, les sources officielles de même que divers registres dénombrent un total de 7 553 sépultures, entre 1832 et 1937. De ce nombre, plus de 5 000 décès sont enregistrés dans les hôpitaux, les autres sont pour la plupart des immigrants décédés sur les navires en quarantaine. À ce nombre, il faut ajouter quelques marins et employés de la station de quarantaine, décédés dans l'exercice de leurs fonctions. Une distinction s'impose donc entre le nombre total des « sépultures » et celui des « décès » à la Grosse-Île.

L'année 1847 fut de loin la plus tragique, notamment pour les Irlandais qui forment la majorité des immigrants à cette époque.

Année
Port de Québec immigration
Grosse Île hospitalisés 3
Grosse Île sépultures 4
1832
51 746
39
28
1833
21752
239
27
1834
30 935
844
264
1835
12 527
126
10
1836
21 722
454
61
1837
21 901
598
57
1838
3 266
65
6
1839
7 439
189
9
1840
22 234
561
45
1841
28 086
290
43
1842
44 374
488
69
1843
21 727
246
23
1844
20 142
388
22
1845
25 375
465
37
1846
32 753
892
69
Année
Port de Québec immigration
Grosse Île hospitalisés 3
Grosse Île sépultures 4
1847
90 150
8 691
[ 5 424 ] 5
1848
27 939
581
134
1849
39 494
859
182
1850
32 292
359
28
1851
41 079
594
70
1852
39 176
287
29
1853
36 699
278
41
1854
53 183
690
95
1855
21 274
432
37
1856
22 439
263
25
1857
32 097
417
35
1858
12 810
227
29
1859
8 778
92
0
1860
10 150
92
11
1861
19 923
341
25
1862
22 176
367
67
1863
19 419
44
1
1864
19 147
60
9
1865
21 355
33
3
1866
28 648
271
23
1867
30 757
375
24
1868
34 300
424
28
1869
43 114
494
45
1870
44 475
392
6
1871
37 020
267
8
1872
34 743
309
22
Année
Port de Québec immigration
Grosse Île hospitalisés 3
Grosse Île sépultures 4
1873
39 901
114
4
1874
23 894
62
4
1875
16 038
70
2
1876
10 901
1
0
1877
7 743
0
0
1878
10 295
7
0
1879
17 251
7
0
1880
24 997
0
0
1881
30 228
0
0
1882
44 850
0
0
1883
45 966
1
0
1884
31 529
2
0
1885
17 030
6
1
1886
22 782
13
3
1887
32 749
70
4
1888
28 530
54
2
1889
22 091
33
0
1890
21 165
51
1
1891
23 435
59
1
1892
27 422
150
9
1893
46 888
238
25
1894
20 989
106
4
1895
19 774
40
2
1896
19 167
30
2
1897
20 495
73
7
1898
20 842
25
2
1899
29 422
73
8
Année
Port de Québec immigration
Grosse Île hospitalisés 3
Grosse Île sépultures 4
1900
15 821
41
3
1901
37 832
167
4
1902
39 192
232
11
1903
58 124
324
7
1904
62 446
243
3
1905
77 443
340
4
1906
97 495
610
11
1907
62 517
634
12
1908
146 142
245
0
1909
71 218
505
13
1910
97 653
727
14
1911
162 240
838
9
1912
172 734
947
14
1913
185 758
1 568
18
1914
225 876
0
9
1915
49 431
0
2
1916
6 168
0
4
1917
6 408
0
1
1918
77
0
42
1919
287
0
0
1920
37 125
0
6
1921
65 969
0
1
1922
40 730
0
9
1923
31 717
0
0
1924
71 290
0
1
1925
59 572
0
0
1926
40 963
0
0
1927
63 792
0
0
Année
Port de Québec immigration
Grosse Île hospitalisés 3
Grosse Île sépultures 4
1928
64 392
0
0
1929
74 653
0
1
1930
70 688
0
0
1931
34 114
0
0
1932
6 932
0
1
1933
3 548
0
0
1934
3 063
0
1
1935
2 889
0
0
1936
2 901
0
0
1937
3 478
0
0
1938
4 930
0
0
1939
6 072
0
0
1940
5 827
0
0
1941
950
0
0
Total
4 132 154
31 829
[ 7 408 ]

1 Ce chiffre de même que ceux qui figurent dans la deuxième colonne du tableau ci-dessous proviennent des rapports annuels de l'agent d'immigration de Québec. Voir à ce sujet André Sévigny, L'immigration au Canada via le port de Québec. Du début du XIXe siècle à la Deuxième Guerre mondiale.

2 Ces chiffres (comme ceux des colonnes 3 et 4 du tableau précédent) proviennent de différentes sources : Archives nationales du Canada (ANC), RG 4, C, 1, vol. 190, « Table shewing the number and percentage of diseases and of death at the Quarantine Hospital Grosse Isle from 1833 to 1847 both years inclusive »; ANC, RG 29, vol. 765, dossier no 410-1-10, « Deaths at quarantine Station, Grosse Isle », 1870 1924; Journal de l'Assemblée législative du Bas-Canada (JALBC), 1832-1833, Appendice D, « Tableau des malades qui ont été soignés à la Grosse Isle, depuis le 27 avril jusqu'au 31 octobre 1832 » et « Tableau des décès qui ont eu lieu à la Grosse Isle depuis le 27 avril au 1er novembre 1832 »; Archives nationales du Québec, dépôt de Québec (ANQQ), registres d'état civil pour les deux chapelles de Grosse Ile; Service des parcs (bureau de Québec), Gestion des collections, Registres d'hospitalisation à la Grosse Ile, 1878-1913, (ces registres comportent également un tableau sommaire pour les années précédentes); Registre des décès en quarantaine, 1866-1903.

3 Dans les cas de variantes entre les sources de renseignements, nous avons toujours gardé le chiffre le plus élevé.

4 Voir note 3.

5 Ce chiffre nécessite quelques explications. Tous les registres consultés de même que l'état civil concernant les sépultures dans les deux chapelles de la Grosse-Île signalent entre 3238 et 3253 décès ou sépultures en 1847 à la Grosse-Île. Le monument commémoratif aux médecins, mis en place à la Grosse-Île durant cette période, se lit comme suit : « In this secluded spot lie the mortal remains of 5424 persons who flying from Pestilence and Famine in Ireland in the year 1847 found in the America but a Grave ». Nous retrouvons également dans une note au sommaire d'un des registres d'hospitalisation à la Grosse-Île le texte qui suit, écrit vraisemblablement en 1897 : « In 1847 the deaths in Hospital were 3226, the interments 5424. The difference is made up of those who died on vessels in Quarantine, or upon landing, but before they could be entered in the hospital books. »

Il semble quelque peu paradoxal cependant que le rapport annuel pour 1847 du surintendant médical de la Grosse-Île, le docteur Douglas, demeure muet sur cette question. Le nombre de 3238 décès à l'hôpital de la quarantaine y est pourtant confirmé. (Voir Irish University Press, Papers relative to Emigration to the British Provinces in North America, London, Wm Clowes and Sons, 1848, document no 2).