Le plan directeur

Les ressources archéologiques

Certains secteurs de l’île à fort potentiel feront l’objet d’interventions archéologiques, y compris des fouilles, dans le but de protéger les ressources in situ, de documenter ou encore de témoigner de certains aspects de l’histoire de la station de quarantaine. Dans cette perspective, notamment, les vestiges des bâtiments et des ouvrages compris dans la zone située à l’ouest de la baie de l’Hôpital, tels ceux des complexes hospitaliers de 1832 et de 1847, seront localisés de façon à permettre leur protection adéquate.

Conformément à la politique de gestion des ressources culturelles, tous les travaux susceptibles de perturber d’éventuels gisements archéologiques connus ou présumés seront accompagnés des interventions archéologiques appropriées. Les vestiges mis au jour seront dûment relevés et, règle générale, ils seront réenfouis.

Vue du complexe hospitalier aménagé dans la partie orientale de la station à la fin du siècle dernier. Seules des traces archéologiques témoignent encore de l’intense activité qui régna jadis dans ce secteur de l’île. Vue du complexe hospitalier aménagé dans la partie orientale de la station à la fin du siècle dernier. Seules des traces archéologiques témoignent encore de l’intense activité qui régna jadis dans ce secteur de l’île. Fonds Lucienne Masson
Parcs Canada

Cependant, dans une optique de communication des valeurs patrimoniales du lieu, certains vestiges, en particulier ceux qui sont apparentés aux périodes de l’histoire de la station, qui ont laissé peu ou pas de traces visibles, seront dégagés à la vue ou, s’ils sont trop épars ou trop fragiles pour être exposés à l’air libre, seront simplement signalés au sol ou par d’autres moyens. Les vestiges sélectionnés sont les suivants :

  • la barrière sise à l’extrémité du quai et son portail, la maison du gardien, les voies ferrées installées à l’extérieur de l’édifice de désinfection;
  • les vestiges de l’hôpital et de l’édifice de détention des immigrants de 1832;
  • le complexe hospitalier de 1847, l’abri de détention des immigrants de 1847, la première chapelle anglicane et la première chapelle catholique;
  • la barrière qui séparait jadis le secteur ouest et le secteur du centre et qui se trouvait à proximité du poste de garde;
  • l’hôpital des cholériques et les cuisines d’été du bloc d’en haut;
  • le cimetière du centre;
  • le presbytère anglican;
  • la résidence du surintendant, la serre, la glacière, l’escalier qui mène au débarcadère du surintendant, la buanderie du surintendant;
  • le bureau de poste;
  • les bâtiments militaires de 1832 et le bloc du centre;
  • la boulangerie du village;
  • l’abri pour l’ambulance et la station de pompage près du quai d’en bas;
  • la barrière entre le secteur du centre et le secteur est (celle à l’ouest de la maison du surintendant de l’hôpital);
  • les fondations de l’hôpital de 1912;
  • l’hôpital de brique de 1881 et sa buanderie;
  • les lazarets, sauf ceux localisés sous l’hôpital de brique et du bloc d’en bas;
  • le bloc d’en bas;
  • les sections catholique et protestante du cimetière de l’est.

Par ailleurs, on veillera à ce que les vestiges plus ou moins apparents actuellement reçoivent une meilleure protection et une meilleure visibilité grâce à un contrôle de la végétation et un traitement approprié (cf. Plan de valorisation du paysage).

Il est par ailleurs convenu que la piscine aménagée au coeur des vestiges de l’ancienne maison du surintendant sera éliminée dans un avenir rapproché, compte tenu de l’incompatibilité de sa présence avec le caractère culturel du lieu.


Concept de conservation et de mise en valeur

Respect de l’esprit du lieu
Vision à la fois globale et spécifique de l’histoire
Approche nature-culture
La Grosse Île : un regard sur l’avenir

Orientations et lignes directrices de gestion

Orientations visant à assurer l’intégrité commémorative du lieu

Les paysages culturels
Le pâtrimoine bâti
Les ressources archéologiques
Les plaques et les monuments commémoratifs
Les ressources culturelles mobilières
Communication des messages et des valeurs patrimoniales du lieu

Orientations relatives aux services aux visiteurs

Orientations relatives aux infrastructures de services

Orientations relatives aux installations d’Agriculture et Agroalimentaire Canada

Orientations relatives à la protection et à la valorisation du milieu naturel

Orientations relatives à la gestion partagée du lieu