Le plan directeur

Coopération

L’établissement d’ententes de coopération constitue l’une des stratégies de gestion prioritaires à Parcs Canada. À la Grosse Île, la coopération avec des organismes publics, privés ou sans but lucratif, est intégrée à la gestion du lieu et s’est, jusqu’à présent, concrétisée sous diverses formes.

Dans un premier temps, l’île étant la propriété conjointe de Parcs Canada et d’Agriculture Canada, une entente interministérielle a permis aux deux parties d’harmoniser les grandes lignes de la gestion de leurs propriétés et de leurs programmes respectifs. À ce protocole, se sont greffées des ententes administratives ayant pour but d’assurer l’entretien et la surveillance des immeubles à responsabilité partagée ou relevant de la responsabilité d’Agriculture et Agroalimentaire Canada et de répartir les coûts à cet égard. Un contrat de service a été octroyé à la Corporation pour la mise en valeur de Grosse-Île pour la prestation de services d’accueil et d’interprétation. La Corporation exploite également le comptoir de vente (publications, «souvenirs»…) aménagé dans le centre d’accueil.

Parcs Canada compte également des gens d’affaires comme collaborateurs dont l’un opère, sous forme de concession, le restaurant/cafétéria aménagé dans l’hôtel de troisième classe. Le transport des visiteurs à l’île est par ailleurs assuré par des bateliers privés qui opèrent à partir de divers quais d’embarquement 25 . Complément appréciable aux efforts de marketing de Parcs Canada, les activités de promotion et de publicité de ces collaborateurs contribuent à accroître la notoriété du lieu auprès des clientèles touristiques.

25. Depuis 1998, un permis d’amarrage est exigé des bateliers qui veulent transporter des visiteurs à l’île. Un acompte est requis pour obtenir ce permis et plusieurs conditions et règlements s’appliquent. En cas de non respect des termes de la convention intervenue entre Parcs Canada et le batelier, le droit d’accès à l’île peut être retiré à ce dernier.


Analyse de l’état actuel

État de propriété et cadre juridique
État de l’intégrité commémorative du lieu
État des paysages et des ressources culturelles de niveau 1
Communication des messages d’importance historique nationale du lieu
Les infrastructures de services
L’environnement
État général
Impacts des activités passées et présentes sur l’île
Fréquentation et utilisation par le public
Indices de fréquentation
Aménagements et services
Coopération
Le cadre touristique régional