Le plan directeur

Les liens au plan international, national et régional

Le lieu historique national du Canada de la Grosse-Île-et-le-Mémorial-des-Irlandais s’associe à un réseau international de commémoration des mouvements migratoires à travers le monde. Le lieu entretient ainsi des rapports thématiques étroits avec divers musées et centres d’interprétation en Grande-Bretagne et en Irlande qui présentent l’immigration britannique et irlandaise vers l’Amérique du Nord. Mentionnons le Merseyside Maritime Museum (Liverpool), le Cobh Heritage Center (Cork) ainsi que le Irish-American Folk Center (Omagh), où le rôle de la Grosse Île est spécifiquement évoqué. En outre, le Famine Museum de Strokestown, en Irlande, décrit les liens avec la Grosse Île à l’époque de la Grande Famine irlandaise.

En raison des aspects de sa thématique reliée à l’immigration et à la quarantaine humaine, la Grosse Île est en outre étroitement associée à divers personnages, lieux ou événements reconnus d’importance historique nationale et commémorant certains aspects de l’immigration au pays, dont le quai 21 à Halifax, la station de quarantaine de l’île Partridge au Nouveau-Brunswick, l ’arrivée des Loyalistes à St. John au Nouveau- Brunswick, les esclaves américains cherchant refuge au Canada , à Windsor en Ontario, l ’ancien ministre de l’immigration, Sir Clifford Sifton , qui joua un rôle considérable pour promouvoir l’immigration au Canada, plus particulièrement dans l’ouest du pays, ainsi que la gare du Canadien Pacifique à Winnipeg.

Bien que la Grosse Île ait été pendant longtemps lieu interdit d’accès, il faut souligner l’apport important, au plan de la tradition régionale, de l ’Ancient Order of Hibernians qui, depuis 1909, organise presque annuellement un pèlerinage sur l’île pour honorer la mémoire des victimes de la tragédie irlandaise de 1847.

Enfin, au plan du tourisme patrimonial, le lieu historique national du Canada de la Grosse-Îleet- le-Mémorial-des-Irlandais s’intègre à un ensemble de ressources patrimoniales situées sur la Côte-du-Sud, dont la Maison Taché et le Centre éducatif des migrations à Montmagny, le Musée maritime Bernier à l’Islet et le moulin de Beaumont.


L’intégrité commémorative du lieu

L’objectif de commémoration
Les ressources qui symbolisent ou caractérisent l’importance nationale de la Grosse Île
L’île et ses paysages culturels
Ressources culturelles in situ
Ressources culturelles mobilières
Les messages d’importance historique nationale
Messages destinés au public canadien
Messages destinés aux visiteurs du lieu
Les défis de la communication
Les autres valeurs patrimoniales du lieu
La dimension paléohistorique de la Grosse Île
Les premières concessions et l’exploitation agricole de l’île avant la station de quarantaine
La présence des Forces canadiennes (1942-1945, 1951-1956)
La présence d’Agriculture Canada (station de recherche et de formation, quarantaine animale)
Les liens au plan international, national et régional
Un milieu naturel remarquable