Le plan directeur

CONCLUSION

Les priorités de conservation dont il vient d’être fait état ont été établies en fonction des connaissances actuelles des ressources naturelles de la Grosse Île et sont fondées principalement sur les études floristiques menées jusqu’ici sur l’île; conséquemment, ces priorités sont sujettes à des modifications ultérieures en fonction de l’acquisition de nouvelles données.

Au moment de la parution du plan directeur (2001), la zone de priorité de conservation de niveau I est principalement associée au littoral puisqu’on y retrouve 14 espèces de plantes rares dont les populations sont réparties tout autour de l’île. Les communautés végétales à maturité de l’ouest et du nord-ouest de l’île constituent en grande partie la priorité de conservation de niveau II, alors que les milieux humides correspondent davantage au niveau III. Enfin, la zone de « priorité IV » correspond aux secteurs d’occupation et aux sites perturbés par les activités anthropiques.


Méthodologie
Critères d’évaluation des ressources naturelles
Priorités de conservation
Définition des classes de priorité
Conclusion