Le plan directeur

Avant-propos

Le gouvernement du Canada s'est engagé à assurer la protection et la mise en valeur de notre patrimoine humain. En ma qua1ité de ministre responsable de Parcs Canada, il m'incombe de protéger l'intégrité de nos lieux historiques nationaux. En conséquence, je suis fière d'approuver ce plan directeur du lieu historique national du Canada de la Grosse-Île-et-le-Mémorial-des-Irlandais.

L 'histoire de la Grosse Île doit être racontée aux Canadiennes et aux Canadiens. Cette ancienne station de quarantaine, qui est maintenant un lieu historique national et un témoin privilégié des grandes vagues d'immigration du XIXe siècle et du début du XXe siècle. Dans 1e but de contrer les maladies épidémiques, des milliers de nouveaux arrivants qui, chacun à leur manière, allaient façonner le visage du Canada, ont dû séjourner dans cette petite île du Saint-Laurent avant de poursuivre leur route et de s'établir partout au pays.

La Grosse Île a été le théâtre du drame humain de milliers d'immigrants qui, partis d'Irlande en 1847, rêvaient d'un monde meilleur. Après une longue et éprouvante traversée, un bon nombre d'entre eux devaient y trouver leur dernier repos, victimes du typhus. La Grosse Île nous rappelle également l'extraordinaire générosité démontrée par la population à l'endroit des immigrants irlandais. Nombreuses ont été les familles canadiennes-françaises qui ont recueilli les orphelins alors que médecins, infirmiers et infirmières, religieux…; se dévouaient sans relâche auprès des malades et des mourants.

S'inspirant en grande partie des recommandations transmises par le comité-conseil mis sur pied à la suite des consultations publiques tenues en 1992 et 1993, ce plan directeur contribuera à assurer l'intégrité commémorative du lieu historique national du Canada de la Grosse-Île-et-le-Mémorial-des-Irlandais et à orienter cet ambitieux projet de commémoration et de mise en valeur du patrimoine.

J'aimerais remercier plus particulièrement les membres du comité-conseil, soit Mmes Jean Burnet et Marianna O'Gallagher ainsi que le regretté Jean Hamelin et le président, le Dr Larkin Kerwin, de nous avoir apporté leur aide. Je remercie en même temps tous ceux et celles qui nous ont fait part de leurs commentaires et suggestions.

La mise en valeur de la Grosse-Île nous interpelle aujourd'hui. La solidarité et la générosité envers l'autre, exprimées au-delà des différences d'origine, ne sont-elles pas des exemples saisissants des valeurs que nous partageons ? L'histoire trop méconnue de ce lieu est porteuse de grandes leçons pour les générations actuelles et futures de Canadiens et de Canadiennes.

Le lieu historique national du Canada de la Grosse-Île-et-le-Mémorial-des-Irlandais est l'une des quelque 850 lieux historiques nationaux qui nous mettent en contact avec l'histoire de notre pays. En tant que lieux de commémoration de notre passé, ils contribuent de façon permanente à nous faire prendre conscience de notre identité nationale.

Sheila Copps
ministre du Patrimoine canadien