Lieu historique national des Fortifications-de-Québec

Merveilles naturelles et trésors culturels

Le plan-relief de Québec

Le plan-relief de Québec
Le plan-relief de Québec
© Collection Assemblée nationale

Le plan-relief de Québec construit entre 1806 et 1808 par Jean-Baptiste Duberger et John By témoigne d’un type de représentation graphique largement utilisé par les ingénieurs militaires depuis la fin du 17e siècle jusqu’au milieu du 19e siècle. Celui-ci est réalisé à une époque où d’importants travaux militaires sont en cours d’exécution à Québec et il est vraisemblablement destiné aux autorités militaires anglaises car il est expédié à Londres en 1810.

Construit à l’échelle 1/300, il mesure à l’origine 6,15 mètres de largeur et près de 10 mètres de longueur. En 1860 sous prétexte qu’il encombre le musée d’artillerie de Woolwich où il est conservé, il sera amputé de la moitié de sa longueur. L’œuvre d’Allan Beddoe, peinte en 1925, représente la partie détruite.

De retour au Canada en 1908 à l’occasion du tricentenaire de la ville de Québec, le plan- relief fait l’objet d’une première restauration majeure en 1909-1910 par l’abbé Peter O’Leary. Une seconde intervention majeure en 1977-1978 effectuée par le Musée canadien de la guerre à Ottawa lui donne son aspect actuel.

De retour à Québec en 1981, cet artefact unique illustre de façon exceptionnelle l’aménagement urbain et militaire de cette place forte au début du 19e siècle.