Lieu historique national du Fort-Chambly

Les compagnies franches de la Marine à Chambly

Les compagnies franches de la Marine à Chambly
Sergent et soldat des compagnies franches de la Marine
© Parcs Canada

Il y a plus de 300 ans, les soldats des compagnies franches de la Marine arrivaient en Nouvelle-France. Fraîchement recrutés, ces hommes formaient des troupes entraînées spécialement pour défendre la jeune colonie française en Amérique du Nord. Leur origine était diverse : Bretagne, Île de France, Guyenne et Normandie.

L’arrivée de ces troupes au Canada remonte aux années 1680. Leur mission : mettre un terme aux hostilités qui reprennent de plus belle entre Français et Iroquois. Ces derniers, que le régiment de Carignan-Salières avait forcés à la paix quelques années plus tôt, recommencent à attaquer les habitants de la colonie. La milice canadienne récemment créée ne parvient pas à assurer leur sécurité. Devant une telle situation, le gouverneur Lefebvre de La Barre fait pression auprès du roi afin qu’il envoie des troupes en Nouvelle-France.

Louis XIV répond à la demande et ordonne l’envoi de soldats. Le premier contingent arrive à Québec en 1683 et compte 150 hommes. Vers la fin de la décennie, plus de 1500 hommes sont répartis un peu partout dans la colonie, notamment au fort Chambly. Ceux-ci participent à plusieurs campagnes militaires. Résultat : les Iroquois sont forcés à signer ce qu’on appellera la Grande Paix de Montréal, en 1701.

Cependant, la Nouvelle-France n’est pas au bout de ses peines, car elle a toujours un ennemi à ses portes. L’Angleterre convoite les positions françaises sur le continent américain et les autorités coloniales en sont bien conscientes. C’est en réponse à cette menace que les soldats des compagnies franches de la Marine construisent un fort capable de résister à une invasion britannique : la fortification de pierre qui surplombe encore aujourd’hui les rapides de Chambly.