Lieu historique national du Fort-Chambly

Expositions

Saveurs de la Nouvelle-France : une expo qui a du goût!

Saveurs de la Nouvelle-France : une expo qui a du goût!
Dès le 16 mai 2015 - Nouveau!

2015 marque le 350e anniversaire de la construction du premier fort de Chambly. Pour souligner cet événement, le fort Chambly met la table pour que le public puisse goûter à l’héritage culinaire des premiers colons en Nouvelle-France.

Le pain, le chocolat et la bière sont des produits que nous aimons particulièrement... et ça ne date pas d'hier!

Mais si goûter avec les yeux, c’est bien, goûter avec les papilles, c’est mieux! Des chefs réputés partageront leur recette de chaque mets présenté durant l’exposition. Emportez un souvenir tangible de votre expérience, le livret des recettes démontrées, et mettez la table en Nouvelle-France!

De plus, prenez plaisir à participer à nos trois ateliers-saveurs offerts cette année!


Le fort

Plongez dans l'histoire et vous vous en souviendrez toute votre vie
Plongez dans l'histoire et vous vous en souviendrez toute votre vie
© Parcs Canada

Sur deux étages, le fort étale ses souvenirs pour vous faire découvrir ses secrets. Au cours de cette visite autonome, explorez les différentes thématiques qui racontent la Nouvelle-France.

Percez tous les mystères de la fortification: son rôle militaire dans les différents conflits, les activités de sa garnison, ses relations avec la population de la seigneurie de Chambly et son évolution architecturale.

Faites aussi la rencontre de Joseph-Octave Dion, journaliste natif de Chambly qui est devenu le premier conservateur du vieux fort.

Maquettes, scènes en trois dimensions, trames sonores, bornes interactives, artefacts et vidéo agrémentent la visite.


Le circuit des découvertes

Une architecture française à la Vauban, typique des fortifications au 18e siècle
Une architecture française à la Vauban, typique des fortifications au 18e siècle
© Parcs Canada

Visitez la cour intérieure et le parc du fort et profitez des nombreux panneaux d’interprétation pour en apprendre davantage sur la rivière Richelieu, les différents bâtiments du complexe militaire et les surprenants vestiges archéologiques.

Les amateurs d’histoire seront fascinés par le récit du régiment de Carignan-Salières qui a construit le premier fort en bois en 1665. Ces soldats ont des centaines de milliers de descendants en Amérique du Nord.

Outre les traces du premier fort, les mordus d’archéologie découvriront de nombreux vestiges associés à une présence militaire coloniale sur les lieux pendant deux siècles.

Les passionnés d’architecture seront impressionnés par la hauteur du fort actuel, érigé en 1711, et par les principes des fortifications françaises qui ont inspiré sa construction.