Lieu historique national de la Bataille-de- la-Châteauguay

Lettre de Charles-Michel de Salaberry à son père quelques jours après la bataille


De Salaberry à Châteauguay Dessin de Charles-Michel de Salaberry et de miliciens au cours de la bataille de la Châteauguay
© Archives nationales du Canada / C.W. Jefferys / C-70238, about 1938

« Dans le bois en haut de la Rivière
Châteauguay, 29 octobre 1813

Mon cher père,
Le 26 a été pour moi un jour glorieux et ceux de mes soldats qui ont combattu l'Armée américaine commandée par le Gén.(Général) Hampton & un autre Général a été repoussée par une poignée d'hommes, tous des Canadiens & hier cette armée a commencé à se retirer ou essayera de pénétrer dans notre pays par un autre chemin. L'armée ennemie était composée de tous ses effectifs, environ 7000 hommes et 5 pièces d'artillerie, et 300 cavaliers.

Le combat dura quatre heures, et il prit fin lorsque l'Ennemi fut obligé de retourner à sa position précédente à cinq milles derrière, laissant beaucoup de ses morts & blessés sur place et un grand nombre de ses hommes dispersés dans les bois, également de nombreux tambours, 150 fusils, etc. & de l'équipement, etc. Le nombre de mes hommes qui combattirent n'excéda pas trois cents. Le reste était en réserve dans les lignes que j'avais construites. Nos tués & blessés sont au nombre de seulement 24, y compris les officiers. Il n'y avait que des Canadiens parmi nous. Je fus en première ligne pendant tout le combat et, par la suite, avec une petite réserve, j'ai repoussé une importante troupe d'Américains et sauvé le capt. (capitaine) Daly et sa compagnie. Je choisis mon propre terrain & après le combat je fis avancer mes sentinelles deux milles plus loin. Sans m'attribuer trop de crédit, j'éprouve de la fierté à penser que cette défense de notre part a au moins empêché l'Armée américaine de pénétrer jusqu'à La Prairie. Ici nous sommes situés à environ 35 milles de Montréal. C'est certainement un événement fort extraordinaire. Le Chevalier Juchereau & tous les officiers qui combattirent se conduisirent avec grande bravoure. Les prisonniers ont été au nombre d'environ 25. Nous sommes tous fort harassés & je ne vais pas bien.

Dans ma hâte je demeure, mon cher père, fidèlement vôtre.
Ch. De Salaberry »*

(*traduction française de la lettre originale en anglais)