Lieu historique national du Canada du Canal de Chambly

Saviez-vous que?

  • Le métier de charretier consiste à conduire des chevaux d'un bout à l'autre du canal afin de tirer (ou haler) les barges à l'intérieur des écluses. Le chemin utilisé s'appelle chemin de halage. La saison de halage s'étend d'avril à septembre et dure de 200 à 215 jours. Durant cette période, le charretier peut travailler jusqu'à 20 heures par jour.
Un charretier avec ses trois chevaux tirant une barge le long du chemin de halage du canal de Chambly. Vue du canal de Chambly, au début du XXe siècle.
© Musée McCord d'histoire canadienne / Notman
  • « Sacrer comme un charretier ». Les charretiers ont tendance à utiliser un vocabulaire grossier: leur dur labeur, les accidents de parcours (les chevaux qui tombent à l'eau), la température peu clémente et la longueur du trajet pour se rendre à Saint-Jean (de 10 à 12 heures) viennent souvent à bout de leur patience. Si bien qu'en 1878, le surintendant du canal porte plainte contre les charretiers. Des règlements sont donc établis contre tout langage abusif et ordurier dont, notamment une amende de 40 $.
  • Pour être éclusier en 1853, on exige;
    • la sobriété
    • une expérience d'aide-éclusier
    • savoir lire et écrire
    • parler français et anglais
  • L'éclusier J. Lynch photographié devant sa maison en 1929 (détail). L'éclusier J. Lynch en 1929
    © Archives nationales du Canada
    Les travaux du canal débutent en 1831 et se terminent en 1843. Les difficultés financières des entrepreneurs et une épidémie de choléra qui frappe certains travailleurs immigrants irlandais expliquent, entre-autres, les retards dans la construction du canal.
  • Le budget du gouvernement du Bas-Canada pour entreprendre la construction du canal de Chambly est de 180 000 $.
  • En 1843, il faut de 10 à 12 heures pour traverser le canal en barge. Aujourd'hui, une embarcation motorisée peut facilement le franchir en 3 à 5 heures.
  • Le chemin de halage du canal de Chambly était considéré comme le meilleur en Amérique par les navigateurs américains.
  • Au début, trois chevaux sont nécessaires pour tirer une barge. Plus tard, il en faudra neuf pour haler une barge Murray servant au transport des pâtes et papier.
  • Le Livre Guiness de records, édition de 1997 a homologué une sculpture en neige naturelle représentant une barge chargée de bois, façonné par 50 sculpteurs. Elle mesurait 37,2 m de long pour une hauteur de 3,50 m et une largeur de 5,75 m. Cette oeuvre a été réalisée par Les Arts Joe Maltais et Parcs Canada.