Lieu historique national du Canal-de-Chambly

Fort Sainte-Thérèse

Plan du fort en 1665
Plan du fort en 1665
ANOM FR CAOM 3DFC493C

Chronologie

1665-1666 : 1200 hommes du régiment Carignan-Salières construisent une série de cinq forts (en bois), dont le fort Sainte-Thérère, pour protéger la jeune colonie et conduire la guerre en territoire iroquois, au sud-ouest du lac Champlain.

1667 : abandon du fort Sainte-Thérèse.

1747 : construction du second fort Sainte-Thérèse.

Juin 1760 : destruction (16 juin) par les Rangers américains pendant la guerre de Sept ans (1759-1760), et reconstruction immédiate du fort par l’armée française.

Août 1760 : Après la chute du fort de l'île aux Noix, l’armée française se retire du fort et le brûle afin d’éviter que les troupes britanniques ne s’en emparent. Reprise des lieux par les Britanniques, qui les abandonnent définitivement après la Conquête. Le fort ne sera plus reconstruit.

Plus de 150 ans plus tard, la position exacte du fort a été oubliée.

Plaque commémorative de 1927
Plaque commémorative de 1927
© Parcs Canada

1923 : La Commission des lieux et monuments historiques reconnaît l’importance historique du fort Sainte-Thérèse.

1930-1938 : la construction du barrage Fryer perturbe l’endroit où l’on croit que se situait le fort Sainte-Thérèse.

1964 : Des archéologues concluent à l’impossibilité de localiser le fort.

Années 1999-2000 : des chercheurs de Parcs Canada et l’historien local Réal Fortin formulent l’hypothèse que les vestiges du fort Sainte-Thérèse se situent sur les propriétés du lieu historique du Canal-de-Chambly, dans le secteur de l’île Fryer.

20 novembre 2007 : l’emplacement du fort Sainte-Thérèse est repéré sur une photographie aérienne datant de 1938.

Fouilles archéologiques
Fouilles archéologiques
© Parcs Canada

Début des fouilles

2008 : Des sondages archéologiques confirment qu’il y a au moins un fort à
l’emplacement étudié.

2009 : Des fouilles archéologiques d’une ampleur plus importante permettent de confirmer que 3 forts se sont superposés au même emplacement : celui de 1665, celui de 1747 et celui de 1760. De plus, des vestiges de deux maisons et d’un hangar ont été découverts à l’intérieur même des fortifications.

2010 : Troisième et dernière campagne de fouilles de Parcs Canada actuellement
en cours.

Pour en savoir plus sur les fouilles...