Lieu historique national du Canada Cartier-Brébeuf

Questions fréquentes

    Sur le site amérindien, une guide de Parcs Canada parle à des visiteurs en tenant dans sa main une petite poupée amérindienne. Interprétation au site amérindien
    © Parcs Canada
  1. Est-ce que les Iroquoiens du Saint-Laurent sont des Iroquois ?

    Non. Il s'agit de deux nations amérindiennes distinctes faisant partie de la grande famille linguistique iroquoienne. À l'époque de Cartier, les Iroquois habitaient dans le nord de l'État de New York, tandis que le territoire des Hurons, Iroquoiens eux aussi, se situait dans la région de la baie Georgienne, en Ontario. Les Amérindiens que l'on nomme « Iroquoiens du Saint-Laurent », quant à eux, occupaient toute la vallée du Saint-Laurent, de Kingston à Tadoussac. Entre la tentative de colonisation de Cartier et de Roberval en 1541-1542 et l'arrivée de Champlain en 1603, ils ont été complètement dispersés et n'occupaient plus ce territoire.
  2. En combien de temps Jacques Cartier a-t-il traversé l'Atlantique?

    La traversée de l'Atlantique au 16e siècle à partir de Saint-Malo, en France, durait en moyenne 50 jours. On croit que Cartier, lors de son premier voyage au Canada en 1534, a probablement bénéficié de vents très favorables, car il a traversé l'Atlantique en 20 jours seulement. Par contre, en 1535, la traversée s'est faite en 50 jours. Quant à son troisième voyage en 1541, Cartier aurait mis 2 mois pour effectuer le même trajet.

  3. Comment savons-nous que Jacques Cartier a hiverné en 1535-1536 sur le site du lieu historique national du Canada Cartier-Brébeuf?

    C'est grâce aux récits de voyage de Jacques Cartier. En effet, le marin malouin mentionne qu'il repère un havre au confluent des rivières Saint-Charles et Lairet, qu'il considère être l'emplacement idéal pour mettre ses navires à l'abri des vents et des marées du fleuve Saint-Laurent. C'est là qu'il a hiverné en 1535-1536, à l'endroit même où se situe le lieu historique national du Canada Cartier-Brébeuf.