Lieu historique national du Canada du Canal-de-Lachine

Les partenaires du projet

Les grands objectifs du projet de revitalisation du lieu historique national du Canal-de-Lachine, tels que présentés lors de la consultation publique tenue à l'hiver 1996, font l'objet d'un remarquable consensus dans le milieu. Parcs Canada et ses partenaires siègent à une table de concertation où sont discutés la coordination des différentes actions sur le terrain et le futur modèle de gestion du lieu historique national.

De manière générale, Parcs Canada concentre ses efforts sur la voie navigable et les terrains adjacents, qui sont la propriété du gouvernement fédéral. La contribution de Développement économique Canada va à la réouverture du canal à la navigation de plaisance. Environnement Canada ainsi que Travaux Publics et Services Gouvernementaux Canada contribuent, quant à eux, à la réalisation des programmes environnementaux. Les autres parties, principalement les anciennes municipalités maintenant devenues des arrondissements de la grande ville de Montréal unifiée, investissent dans les terrains qu'elles possèdent aux abords du canal. Voici en quoi consistent leurs principales actions.

Arrondissement de Lachine

Depuis la fin des années 1930, la ville de Lachine s'est beaucoup souciée de l'aménagement des espaces riverains du canal et du lac Saint-Louis. Cette première banlieue se distingue d'ailleurs par l'équilibre entre les activités récréatives, patrimoniales, industrielles et résidentielles sur son territoire. L'ancienne municipalité a contribué au projet de revitalisation pour plus d'un million de dollars par l'aménagement de l'aire de l'écluse no 5, où elle a notamment construit un nouveau pont donnant accès à la Marina et au Centre de services aux visiteurs de Lachine.

Arrondissement de LaSalle

En plus de développer le secteur industriel qui longe la berge sud du canal, l'arrondissement de LaSalle s'intéresse aux activités récréo-touristiques, particulièrement nautiques, susceptibles d'entraîner des retombées sur le plan de la construction résidentielle et de l'implantation de nouvelles entreprises de services. Le parc Dollier-de-Casson pourrait, avec le projet, trouver une nouvelle vocation.

Arrondissement du Sud-Ouest

des piétons et des cyclistes flânent aux abords du canal; on distingue des condos neufs à l'arrière-planLe square George-Étienne-Cartier. Proposition d'aménagement
© Ville de Montréal / Service des parcs

Ici, les interventions de la ville de Montréal s'inscrivent dans le cadre plus général du Grand Montréal Bleu. Développement commercial, industriel et résidentiel ne sont que quelques-uns des objectifs poursuivis dans les quartiers limitrophes du canal. L'aménagement du parc Gédéon-de-Catalogne au pied du square Sir-George-Étienne-Cartier , le percement de la rue Peel vers le nouveau bassin Peel et la mise en valeur des abords du Marché Atwater ne représentent que les réalisations les plus visibles d'un vaste programme de travaux touchant cinq secteurs riverains.

Arrondissement de Verdun

Même si elle n'est pas traversée par le canal, l'arrondissement de Verdun s'efforce de promouvoir, de développer et de gérer les activités récréo-touristiques et patrimoniales à l'échelle de tout le Sud-Ouest de l'île. La municipalité, qui participe activement au Pôle des Rapides, voit dans la réouverture du canal un attrait global pour l'ensemble de la région.