Le plan directeur

Conclusion

Le lieu historique national du Canada du Canal-de-Lachine est un élément exceptionnel du patrimoine canadien. À ce titre, sa protection et sa mise en valeur sont devenues, depuis quelques décennies, la responsabilité de l’agence Parcs Canada. Pour accomplir cette mission, notre orga­nisme s’appuie sur deux documents clés : l’énoncé d’intégrité commémorative du lieu ainsi que le plan directeur.

En vertu de ces documents, Parcs Canada et ses partenaires s’engagent à préserver pour les Canadiens d’aujourd’hui et de demain un lieu-témoin exceptionnel de notre patrimoine collectif, à mettre en valeur l’importance historique nationale de ce lieu et, enfin, à faire respecter les valeurs patrimo­niales identifiées par l’ensemble des acteurs associés au développement .

La mise en valeur du lieu historique national du Canada du Canal-de-Lachine est un projet d’envergure amorcé il y a maintenant trois décennies et qui devrait se poursuivre pendant encore plusieurs années. Pour Parcs Canada, cette mise en valeur prendra tout aussi bien la forme de programmes d’interprétation personnalisés et non personnalisés que celle d’outils de communication destinés à rejoindre l’ensemble des Canadiens. Cela dit, la réalisation des étapes subséquentes de ce projet, notamment la mise sur pied des activités à caractère nautique et récréatif, sera subordonnée au développement de partenariats solides et à l’obtention de fonds appropriés.

De fait, la mise en oeuvre des orientations et des mesures décrites dans ce plan directeur sera tributaire de la disponibilité des ressources financières requises. L’approbation donnée à ce plan directeur n’entraîne par ailleurs d’aucune façon l’allocation automati­que des crédits nécessaires à l’exécution de tous les travaux envisagés. Compte tenu que les coûts impliqués sont substantiels et qu’il y a présentement pénurie de ressources, le parachèvement de l’ensemble des orienta­tions du plan s’échelonnera sur plusieurs années et les travaux ne seront entrepris que lorsque leur financement sera acquis ou que des ententes de collaboration en permettront la réalisation.

Le plan directeur du lieu historique national du Canada du Canal-de-Lachine sera révisé d’ici 5 ans, ainsi que le prévoit la Loi créant l’Agence Parcs Canada. Entre-temps, le public intéressé pourra consulter le Rapport sur l’état des aires patrimoniales protégées, pu­blié tous les deux ans, pour connaître l’état du lieu au regard des mesures prises pour en assurer l’intégrité commémorative.

La reconnaissance de l’importance patrimo­niale du corridor du canal de Lachine et de la valeur culturelle et économique que représentent la conservation et la mise en valeur des principaux éléments qui ont façonné le paysage maritime et industriel du secteur, de même que la volonté commune des principaux décideurs de participer à la revitalisation urbaine de ce secteur, voilà autant de facteurs qui permettent d’envisager la poursuite de ce projet d’envergure.

À l’aube du XXIe siècle, le corridor du canal de Lachine sera animé d’un nouveau souffle. Pendant que Parcs Canada et ses partenai­res du gouvernement canadien travailleront à la protection et à la mise en valeur de l’histoire et du riche patrimoine du canal, la ville de Montréal et de nombreux acteurs des secteurs public, privé et communautaire s’ingénieront à faire de ce site urbain un pôle de développement unique. Tout comme le trans­port maritime et l’industrie manufacturière ont joué un rôle de moteur économique dans le passé, le patrimoine industriel du canal de Lachine est appelé à jouer un rôle de catalyseur et à constituer la pierre angulaire d’un développement urbain unique au Canada , voire même en Amérique du Nord. Le res­pect du caractère du lieu et la recherche d’une dynamique renouvelée entre le canal et ses abords permettront ainsi de réaliser l’harmonisation d’un musée de site et d’un milieu de vie.

< Page précédente   |  Table des matières   |  Page suivante >