Le plan directeur

7. Les principes d’aménagement

La mise en oeuvre du projet de mise en va­leur du lieu historique national du Canada du Canal-de-Lachine implique, d’une part, la réorganisation physique de certains espaces qui serviront de support aux différentes acti­vités prévues et, d’autre part, l’insertion de nouveaux bâtiments et l’installation de divers équipements, accessoires et éléments de mobilier destinés à assurer la sécurité et le bien-être des usagers. Or, l’ensemble des interventions futures doivent contribuer à la valorisation du caractère patrimonial et ur­bain du lieu tout en s’inscrivant de façon harmonieuse à l’intérieur du paysage indus­triel qui caractérise présentement le corridor du canal.

L’établissement de principes directeurs et de critères d’ordre esthétique et organisa­tionnel a pour but d’orienter la définition d’un motif d’aménagement et d’architecture et, ultérieurement, la conception des futures interventions de façon à répondre aux ob­jectifs suivants :

  • mettre en évidence l’unicité du caractère maritime et industriel du canal de Lachine de façon à assurer une lecture cohérente de l’ensemble de ce corridor patrimonial;
  • mettre en relief le caractère distinctif de chacun des secteurs du canal de Lachine de façon à refléter leur relation avec le paysage urbain environnant.

Ces principes serviront de références pour orienter, d’une part, l’organisation spatiale des différents aménagements prévus (hiérarchi­sation et traitement des espaces, mode d’implantation des équipements, caractère des plantations, etc.) et pour encadrer, d’autre part, la conception des équipements qui vien­dront s’inscrire dans le paysage du canal (volumétrie des bâtiments, forme, matériaux et couleurs des ouvrages et accessoires).

Ces principes guideront autant les interven­tions de Parcs Canada que les initiatives pilotées par les collaborateurs extérieurs qui pourraient exercer des impacts sur le tissu patrimonial du canal.

< Page précédente   |  Table des matières   |  Page suivante >