Le plan directeur

Introduction

Déclaré d’importance historique nationale de-puis 1929, le canal de Lachine fut transféré à Parcs Canada par le ministère des Travaux publics en 1978, en vertu du programme des Accords sur la récréation et la conservation (ARC). Ce programme visait à sauvegarder des composantes culturelles et naturelles du patrimoine canadien et à mettre à la disposition du public certains aménagements ou équipements permettant d’accéder à ces composantes et d’apprécier leur valeur culturelle ou leurs installations récréatives.

Au moment de son transfert, le canal était déjà fermé à la navigation et certains des aménagements actuels, notamment la piste cyclable, avaient déjà été réalisés par le ministère des Travaux publics.

En 1979, à la suite d’études d’inventaire et de planification, le plan directeur du canal de Lachine était entériné par le ministre responsable de Parcs Canada. Ce plan identifiait comme objectifs la préservation des ressources patrimoniales et leur mise en valeur par l’aménagement d’espaces et d’équipements publics à des fins culturelles, communautaires et récréatives.

En fonction de ce plan, l’organisation fonctionnelle et spatiale de la propriété du canal se définissait comme un couloir d’activités ponctué de carrefours (accès, liens, intégration avec le milieu urbain environnant) et de haltes (noyaux d’intérêt particulier, éléments d’interprétation, points d’arrêt...), s’étirant entre les deux pôles historiques de Lachine et du Vieux-Montréal, considérés comme portes d’entrée au couloir.

Le présent plan directeur s’inspire de ce concept d’ensemble établi initialement tout en tenant compte de l’objectif fondamental et prioritaire pour Parcs Canada, d’assurer l’in-tégrité commémorative du lieu. L’évolution du contexte patrimonial, environnemental et urbain dans lequel s’inscrit le canal de Lachine de même que les préoccupations de l’Agence en matière d’éducation, de partenariat et de génération de revenus ont également été prises en compte dans la mise à jour du concept.

Reflet des politiques générales de Parcs Canada, le nouveau plan directeur résulte d’une réflexion amorcée en 1995 et enrichie subséquemment par une consultation publique; cette réflexion a permis d’établir des orientations adaptées aux nouvelles conditions qui prévalent et aux tendances qui se dessinent pour l’avenir. Le plan expose divers projets et mesures de gestion qui devraient être mis en application au cours des cinq prochaines années, plus particulièrement aux fins d’assurer l’intégrité commémorative du lieu. Le plan exprime par ailleurs une vision d’avenir pour le lieu ainsi que des orientations stratégiques à long terme. Enfin, le plan identifie sommairement divers projets dont la mise en oeuvre ne peut actuellement être envisagée qu’à plus long terme, si les conditions financières ou les partenariats requis sont en place.

< Page précédente   |  Table des matières   |  Page suivante >