Lieu historique national du Canada du Canal-de- Sainte-Anne- de-Bellevue

La pédologie

La roche-mère, qui a été mise en place durant les ères géologiques, a donné naissance aux sols actuels que l'on retrouve dans le secteur de Sainte-Anne-de-Bellevue. Ces sols résultent de l'effet combiné du climat, de la végétation, des micro-organismes et du drainage sur le premier mètre des dépôts d'origine (roche-mère), structurant ainsi des groupes de sols différenciés en fonction des facteurs dominants localement. Ce processus des formations des sols développe avec le temps des couches ou horizons différenciés au dépôt d'origine. Il s'agit là d'un profil de sol dont l'étude renseigne sur les conditions qui ont présidé à sa formation et sur l'évaluation du sol lui-même en tant que substrat nécessaire à la végétation.

Toutefois, la plus grande partie du site à l'étude a subi des bouleversements. En conséquence, en ces endroits, les sols n'ont pu se développer suivant une structure organisée et il est pratiquement impossible d'y retrouver un profil intact. Par contre, dans les zones où la surface est peu ou non perturbée, on retrouve un sol à horizons différenciés se classant dans la série St-Bernard. Les sols de la série St-Bernard sont composés d'un pourcentage de gravier pouvant varier de 7 à 23, de 40 % de sable, de 30 à 35 % de limon et de 19 à 25 % d'argile.