Lieu historique national du Canada du Canal-de-Sainte-Anne-de-Bellevue

Merveilles naturelles et trésors culturels

De l'huile végétale pour les écluses de Sainte-Anne-de-Bellevue :

Substitution des huiles hydrauliques minérales utilisées pour l'opération des écluses par des huiles végétales

Fermeture des portes amonts
Fermeture des portes amonts
© Parcs Canada

Depuis 1965, l'opération des portes de l'écluse de Sainte-Anne-de-Bellevue est effectuée grâce à un mécanisme faisant appel à une pression hydraulique interne. Jusqu'à tout récemment, les huiles hydrauliques utilisées pour faire fonctionner ce mécanisme étaient d'origine minérale. En cas de déversement, ou de fuite, ces huiles engendrent des effets néfastes sur l'environnement (p. ex. : accumulation d'hydrocarbures et autres contaminants dans la chaîne alimentaire, altération de la qualité de l'eau).

Dans le cadre d'Enviroclub MO pour les installations fédérales, programme coordonné par Environnement Canada, Parcs Canada a réalisé en mars 2002 un projet de prévention de la pollution en substituant les huiles hydrauliques minérales utilisées à l'écluse Sainte-Anne-de-Bellevue par des huiles végétales de marque GREENPLUS.

Les huiles GREENPLUS, légèrement plus coûteuses que les huiles minérales, répondent en tout point aux normes de fonctionnement des portes de l'écluse. De plus, elles résistent aux conditions climatiques qui prévalent au Québec. Mises à l'essai au canal de Trent-Severn (Ontario) depuis 1996, elles ont donné des résultats concluants. En cas de fuite accidentelle, elles seront en mesure de réduire de façon significative les impacts négatifs sur l'environnement.

Pour tout renseignement additionnel, au sujet d' Enviroclub MO pour les installation fédérales ou de la prévention de la pollution, veuillez consulter le site Internet de la Direction de la protection de l'environnement d'Environnement Canada région du Québec à l'adresse suivante : http://environnementcanada.gc.ca.