Lieu historique national du Canada Province House

La restauration

Restauration (1979-1983)  |  Rénovation (2011-2013)

Restauration (1979-1983)

Toutes sortes d’événements furent planifiés à l’approche du Centenaire du Canada (1867). Le pays redécouvrait ses origines, en particulier le rôle des rencontres de 1864 à Charlottetown et à Québec. Aux termes d’une entente conclue entre Parcs Canada et la province de l’Île du Prince Édouard en 1973, les deux entités exploitent Province House en coopération pour une durée de 99 ans. Le rôle primordial de Parcs Canada consiste à protéger et à interpréter à tout jamais ce lieu important pour les Canadiens. L’entente prévoyait aussi que Parcs Canada entreprendrait un important projet de restauration d’une partie de l’édifice pour qu’elle reflète son apparence de la période de 1864.

Effectuée entre 1979 et 1983 au coût de 3,5 millions de dollars, cette restauration a nécessité de vastes recherches et les talents de nombreux artisans, qui ont su la mener à bien après des milliers d’heures de travail d’une extrême minutie. Le 1er juillet 1983, Province House était officiellement proclamé lieu historique national.

© Parcs Canada

Il n’aura pas toujours été facile de déterminer le visage original de l’édifice. Des altérations de toutes sortes avaient dissimulé ou éliminé une bonne part de sa structure et de son apparence originales. Des recherches historiques et archéologiques firent leur part, tandis que des recherches sur l’édifice permirent de confirmer certains changements et d’en révéler d’autres. Ainsi, les planches originales du parquet portent encore la marque de balustrades incurvées aux deux extrémités de la Salle de la Confédération et d’un dais semi-circulaire contre le mur ouest; ces caractéristiques n’apparaissaient pas sur les anciennes photographies, bien que les plans de construction originaux aient fait mention du dais.

Entamés à l’extérieur, les travaux de restauration consistèrent d’abord à colmater et nettoyer le grès des pierres, dont certaines durent être remplacées. Un toit d’ardoise et de cuivre fut installé en conformité avec les spécifications originales. Les cheminées et les puits de lumière furent reconstruits.

L’intérieur de l’édifice fut considérablement repeint et replâtré. Des recherches minutieuses permirent de reproduire avec précision les types et les styles de peinture originaux. Certaines restaurations, notamment dans la Salle de la Confédération, se révélèrent formelles et raffinées, voire très ornées. D’autres salles reçurent un traitement plus simple, en harmonie avec les plans originaux.


Rénovation (2011-2013)

Le lieu historique national Province House a eu un rajeunissement en vue des célébrations qui soulignent le 150e anniversaire de la Conférence de Charlottetown, en 2014. Ces rénovations permettront au lieu historique de continuer d’être entretenu, apprécié et aimé par les générations présentes et futures de Canadiennes et de Canadiens.

Les travaux de conservation au lieu historique national Province House, entamés en 2011, visaient la préservation de la maçonnerie d’époque pour préparer le lieu à servir de toile de fond aux célébrations de 2014. Des améliorations structurales ont été apportées au bâtiment, et diverses mesures ont été prises pour l’imperméabiliser.

Travaux à l'intérieur

Comme certains murs de maçonnerie commençaient à montrer des signes de détérioration, des renforcements en acier ont été ajoutés à des fins de stabilisation. Dans la galerie, les zones de construction ont été isolées avec du plastique pour tenter de réduire la quantité de poussière qui se dépose à l’étage inférieur.
Des poutres d’acier ont été vissées dans la structure existante, à l’intérieur des murs. Les poutres d’acier et les tiges maintiennent les pierres en place.

Travaux à l'extérieur

Malgré un échafaudage complexe et le matériel de construction qui se trouvent du côté sud et est de l’édifice, les visiteurs de Province House peuvent se rendre du côté ouest et nord pour prendre des photos et pour accéder à l’édifice. Le premier et le deuxième étages demeureront accessibles aux visiteurs pendant la période de construction.
Avant d’entreprendre les travaux de rénovation de la pierre extérieure, le conservateur a soigneusement inspecté la façade et a marqué à la craie les endroits qui posent problème. Dans le cas présent, certaines pierres étaient en saillie alors que d’autres étaient complètement brisées. Le conservateur a écrit « OUT » sur les pierres en saillie afin d’indiquer que ces pierres pourraient devoir être enlevées pour permettre aux travailleurs de déterminer ce qui cause le déplacement de la pierre.
Les travailleurs qui œuvrent sur le chantier enlèvent une grosse pierre du bâtiment afin d’examiner ce qui cause le dépassement de la pierre de la façace. Une couche de blocaille entre la pierre intérieure et la pierre extérieure commençait à se détériorer à certains endroits. Le mélange de ciment et de pierre commençait à s’éroder parce que de l’eau s’était infiltrée. La blocaille a été réparée et les fentes et fissures ont été remplies pour empêcher tout dommage ultérieur causé par l’eau, ce qui aidera à prévenir le déplacement des pierres dans l’avenir.
Les travailleurs utilisent des outils manuels, comme un pistolet à aiguilles à air comprimé, pour enlever l’écaillement de la surface de la pierre, ce qui rend la façade plus lisse, plus esthétique et exempte de débris. Lorsqu’il n’y avait plus de débris meubles, de fentes et de décoloration sur la surface qui posait problème, les vides étaient remplis avec du mortier de couleur assortie à celle de la pierre.

Province House continue de faire l’histoire. Il demeure le siège de l’Assemblée législative de la province de l’Île du Prince Édouard et est au cœur des décisions et des débats politiques de l’heure. Tous les ans, des employés de Parcs Canada et de la Province y accueillent ensemble des milliers de visiteurs.