Site patrimonial Green Gables

Green Gables et L. M. Montgomery

Green Gables s'est taillé une réputation mondiale à titre de lieu ayant inspiré à Lucy Maud Montgomery le décor de son roman devenu un classique, Anne... la maison aux pignons verts.

Anne... la maison aux pignons verts - L.M. Montgomery Anne... la maison aux pignons verts - L.M. Montgomery
© Parcs Canada

En réalité, cette ferme était la résidence de David fils et Margaret Macneill, cousins du grand-père de l'auteure. La ferme a d'abord été construite en 1831 par David Macneill père. Bien que L. M. Montgomery n'y ait jamais vécu, elle a grandi à proximité, auprès de ses grands-parents. Elle découvrit la ferme de son cousin au cours de ses explorations des bois et lieux environnants, auxquels elle donnait des noms de son cru, comme le Chemin des amoureux et la Forêt hantée.

Peu après la publication de Anne of Green Gables en 1908, les gens ont commencé à visiter Cavendish à la recherche de la maison aux pignons verts et d'autres lieux et personnages d'Avonlea décrits dans le roman.

La majeure partie de ce qu'elle décrivait dans ce roman provenait de l'imagination de Montgomery, parfois teinté de ce que lui inspirait la vie réelle.

" Cavendish est dans une grande mesure Avonlea. Green Gables s'inspire de la maison de David Macneill. Non pas tant de la maison elle-même, mais sa situation et le paysage. Le fait que chacun ait reconnu l'endroit atteste du réalisme de ma description. " [Traduction libre] L. M. Montgomery

The Selected Journals of L. M. Montgomery, (extraits choisis du journal de L. M. Montgomery) Vol. II, le vendredi 27 janvier 1911.

Le lien spirituel qui unissait Montgomery à sa communauté s'est maintenu toute sa vie. Épouse d'un ministre du culte habitant en Ontario, les occasions de revenir chez elle étaient rares. Malgré tout, un seul de ses 20 romans n'a pas pour cadre principal l'île du Prince-Édouard.

L. M. Montgomery a souvent visité la famille Webb à Green Gables pendant ses visites à l'Île et y a parfois séjourné. Lorsqu'elle mourut en 1942, elle fut inhumée dans le cimetière de Cavendish. Peu après sa mort, la Commission des lieux et monuments historiques a reconnu L. M. Montgomery comme personne d'importance historique nationale. Un monument et une plaque commémorative ont été érigés en son honneur à Green Gables.

Une visite à Green Gables :

Site patrimonial Green Gables Site patrimonial Green Gables
© Parcs Canada

La maison a été rénovée selon la fin des années 1800, pour refléter non seulement le décor du roman, mais également une maison de ferme typique de la fin de l'époque victorienne.

Le site de Green Gables a été rénové, on a reconstruit des dépendances d'époque: grange, grenier à blé, hangar à bois.

Le site correspond mieux maintenant à la ferme que Montgomery connaissait et dans laquelle elle a planté le décor de Anne of Green Gables.

Visite du site :

Visite du site Visite du site
© Parcs Canada

La visite du site débute au centre d'accueil, où on propose un audiovisuel, " Comme elle a voyagé, ma petite Anne". Une exposition met en lumière la vie et l'oeuvre de L. M. Montgomery, Green Gables et le parc national de l'Île-du-Prince-Édouard. Les visiteurs peuvent ensuite se rendre à la grange où une exposition didactique leur fera connaître l'histoire de Cavendish et de Green Gables ainsi que la vie sur la ferme à cette époque. Les visiteurs peuvent également voir un métrage primé biographique intitulé "Le culte de l'imagination, ou la vie de L. M. Montgomery" au cinéma L. M. Montgomery, dans la grange.

Dans la maison Green Gables, des guides sont à votre disposition et répondront à vos questions pendant la visite des chambres restaurées. Les artefacts sont authentiques à l'époque.

Sentiers :

Balsam Hollow Balsam Hollow
© Parcs Canada

Tout près de la maison elle-même se trouvent deux sentiers.

Le Balsam Hollow, qui commence par le Chemin des amoureux, offre une promenade d'une trentaine de minutes dans une forêt ombragée le long d'un ruisseau sonore; des panneaux d'interprétation soulignent l'amour de Montgomery pour la nature.

Le sentier de la Forêt hantée serpente pendant 45 minutes dans un boisé qui a inspiré en partie Anne... la maison aux pignons verts. Tout au long du sentier, des panneaux d'interprétation signalent les sources d'inspiration de L. M. Montgomery.

Les sentiers ne sont pas entretenus entre l’action de grâce et la fête de Victoria chaque année. Pendant cette période, Parcs Canada n'offre pas de services d'intervention d'urgence. Ces sentiers pourront comporter des dangers liés aux conditions naturelles. Si vous décidez d’utilisez ces sentiers, sachez que vous le faites à vos risques et périls.