Lieu historique national du Canada Fort-Wellington

Aperçu des attractions

Fort Wellington
Fort Wellington
© Parcs Canada

Le Fort Wellington, aujourd’hui lieu historique national, a été construit à Prescott durant la guerre de 1812 pour défendre la voie navigable du Saint Laurent entre Montréal et Kingston contre une éventuelle attaque des États-Unis. 

Le fort n’a pas été attaqué durant la guerre, mais il servait de lieu de rassemblement aux troupes et à la milice qui, au début de 1813, ont traversé le fleuve gelé pour détruire le poste militaire américain d’Ogdensburg. Le fort a ensuite été utilisé en 1838, au moment où une attaque des États Unis était imminente pendant la rébellion du Haut-Canada.

Le fort a continué d’être utilisé à des fins militaires, et a parfois connu des périodes d’abandon, jusqu’à ce qu’il soit transféré au ministère de l’Intérieur en 1923, puis ouvert au public en tant que lieu historique national.

De nos jours, il est l’un des forts les mieux préservés en Ontario.

L’énoncé d’intégrité commémorative du Fort Wellington précise qu’il s’agit d’un lieu d’importance historique nationale pour les raisons suivantes :

  • C'était le principal poste pour la défense du lien de communication entre Montréal et Kingston pendant la guerre de 1812.
  • C'est là que les troupes se sont assemblées pour attaquer et mettre en déroute les forces présentes à Ogdensburg, dans l'État de New York, le 22 février 1813.
  • Lorsque la Rébellion a menacé le Haut Canada, il a joué un rôle défensif important.
  • Il a été le point de rassemblement des troupes qui ont repoussé l'invasion à la pointe du Moulin-à-Vent en novembre 1838.