Lieu historique national du Canada de la Voie-Navigable-Trent-Severn

Programme de gestion des eaux

Cycle opérationnel de gestion des eaux

Opérations estivales

Pendant l’été, l’attention se porte sur le maintien des niveaux et des débits d’eau pour permettre la navigation le long du canal. Les trois principaux objectifs estivaux en matière de gestion des eaux sont les suivants :
  1. Maintenir le niveau des lacs et des rivières du principal canal de navigation dans les tranches d’eau recommandées.
  2. Utiliser le moins d’eau possible dans les lacs réservoirs et faire en sorte que ces lacs conservent le même pourcentage de profondeur de stockage.
  3. Maintenir un débit suffisant dans le réseau pour assurer la qualité de l’eau.
Les lacs réservoirs

Égal pourcentage de rabattement

Le niveau des lacs est rabaissé selon un égal pourcentage de rabattement de leur capacité de stockage. Par exemple, si un lac dont la profondeur de stockage est de trois mètres (relativement importante) est rabaissé de 50 %, son niveau diminuera de 1,5 mètre; un lac dont la profondeur de stockage utilisable est de deux mètres s’abaissera quant à lui d’un mètre.
Le taux d’évaporation des lacs Kawartha est généralement plus important que les taux de précipitations et d’apport d’eau souterrain qui permettent de les réapprovisionner; par conséquent, une quantité d’eau supplémentaire est fournie à ces lacs à partir des lacs réservoirs. De l’eau est retirée de chacun des lacs réservoirs selon un égal pourcentage de rabattement, en fonction de la tranche d’eau établie pour chaque lac.

Plusieurs fois par semaine, une lecture du niveau d’eau est effectuée aux barrages. Les renseignements sur les niveaux d’eau cibles et les résultats des lectures du niveau actuel sont saisis dans un modèle informatique qui calcule les ajustements à apporter pour atteindre les niveaux cibles à des endroits précis du réseau de la VNTS. La baisse du pourcentage cible dans les lacs réservoirs au cours des deux semaines suivantes est établie et communiquée aux employés, qui commencent à procéder aux ajustements sur les barrages en vue de l’atteinte des niveaux cibles.

Les gestionnaires sont responsables de la planification des ajustements dans leurs secteurs et doivent s’assurer que la hauteur de rabattement est proportionnée. En général, ils commencent par le barrage le plus en amont et descendent en aval pour faciliter le décalage dans la variation du niveau de l’eau. La plupart des ajustements sont effectués en une journée ou deux, selon l’ampleur de la tâche à accomplir.

Les lacs Kawartha

Pendant l’été, la gestion de l’eau des lacs Kawartha est relativement simple. Il suffit de soutenir le mandat de la voie navigable en favorisant le maintien de la navigation le long du canal, dont les lacs Kawartha sont une composante très importante. La principale difficulté consiste à prévoir à quel moment le rabaissement des réservoirs doit commencer. Cette décision est fondée sur plusieurs facteurs, notamment le taux de diminution du niveau des lacs Kawartha, la quantité de pluie prévue et le temps nécessaire à l’augmentation du débit des rivières liées aux réservoirs pour soutenir le niveau des lacs Kawartha. Ces facteurs sont souvent très difficiles à prévoir et nécessitent la réalisation d’observations judicieuses et d’essais.

La rivière Severn

Le débit estival de la rivière Severn provient principalement des lacs Simcoe et Couchiching, et non de la rivière Black. Ces lacs suivent la courbe des niveaux optimaux décrite précédemment, et les barrages situés à proximité de Washago sont ajustés en conséquence. Pendant les mois d’été, l’augmentation de la température de l’eau et la grande superficie du lac Simcoe donnent lieu à une importante évaporation. L’évaporation est la principale raison expliquant le rabaissement qu’a connu le lac Simcoe en 2007, lors des derniers mois d’été. À l’inverse, au cours de l’été 2008, le temps pluvieux a fait en sorte que le lac a atteint un niveau légèrement plus élevé que la normale, forçant les responsables de la VNTS à faire fonctionner les barrages de Washago à pleine capacité pour que le niveau du lac Simcoe suive la courbe des niveaux optimaux.