Lieu historique national du Canada de la Voie-Navigable-Trent-Severn

Étude sur la gestion de l’eau 2011

Parcs Canada a commandé l’Étude sur la gestion de l’eau 2011 pour donner suite à une recommandation de la Commission sur l’avenir de la voie navigable Trent-Severn. Cette étude indépendante porte sur les pratiques en matière de gestion de l’eau dans les bassins versants des rivières Trent et Severn. Les recommandations qui y sont formulées sont axées sur la réalisation et la conciliation de grands objectifs de nature plus complexe en matière de gestion de l’eau.

Le rapport de 2011 d’AECOM comprend quatre volumes :

  1. Collecte de données et guide de gestion (PDF 5 Mo via FTP, en anglais seulement)

    Cette partie de l’étude porte principalement sur la collecte de données, cela afin de favoriser une prise de décision éclairée et de bonnes pratiques en matière de gestion de l'eau. Y sont établies 9 variables opérationnelles de même que 32 variables liées aux contraintes. Les sections consacrées aux variables décrivent en quoi ces données seraient utiles et où on pourrait les trouver.

  2. Examen des systèmes et des modèles de gestion de l’eau (PDF 6 Mo via FTP, en anglais seulement)

    L’analyse des systèmes avait pour but de trouver des comparables à la voie navigable Trent-Severn.

    L’étude a permis de découvrir des points communs entre la voie navigable Trent-Severn et les quatre autres systèmes examinés et de donner un aperçu de la manière dont les avancées réalisées dans ces systèmes pourraient être appliquées à la voie navigable pour améliorer l’efficacité de la gestion du système.

    L’étude donne également une idée des coûts et de la portée de divers progiciels. Or, la section sur la modélisation ne dit pas clairement quel serait le meilleur modèle à mettre en œuvre pour la voie navigable, compte tenu de ses complexités.

  3. Manuel de la gestion de l’eau (PDF 13 Mo via FTP, en anglais seulement)

    Ce volet de l’étude offre une vue d’ensemble de l’opération actuelle. On y trouve un aperçu de la manière dont la gestion de l’eau est effectuée en fonction des études déjà réalisées en la matière, qui forment l’assise sur laquelle s’appuie la gestion actuelle des opérations.

    Le manuel résume la gestion de l’eau selon les saisons et la géographie.

    Ce volet met aussi en évidence l’évolution du système ainsi que la façon dont la nouvelle technologie a été introduite avec les années dans le but de moderniser les opérations. L’analyse de l’étude de cas se termine par un historique de la gestion des années de faible débit et des années de débit élevé.

  4. Évaluation de l’approche actuelle en matière de gestion de l’eau (PDF 17 Mo via FTP, en anglais seulement)

    L’évaluation s’attache principalement à évaluer les opérations actuelles et présente des recommandations sur la manière d’améliorer la gestion de l’eau. En bref, l’évaluation est axée sur les changements climatiques, le milieu naturel, les impacts et l’élaboration d’un processus de gestion.

Recommandations

Plusieurs des recommandations concernent la manière d’introduire de nouvelles contraintes dans le but d’optimiser le régime d’exploitation actuel.

Recommandations concernant le processus de gestion des opérations

  • Élargir et revoir le rôle du groupe actuel de gestion de l’eau
  • Améliorer les procédures de prévision des crues
  • Accroître le contrôle fonctionnel dans les réservoirs d’Haliburton
  • Améliorer la collecte de données opérationnelles
  • Élaborer un modèle hydrologique pour les prévisions du ruissellement
  • Élaborer un modèle hydraulique en vue d’améliorer les opérations du système
  • Élaborer des protocoles opérationnels en cas de niveau d’eau faible ou élevé
  • Accroître la communication des activités opérationnelles

Recommandations concernant les processus de gestion des contraintes

  • Mettre sur pied un comité sur les buts et objectifs et une équipe d’étude de cas
  • Déterminer les exigences associées à chaque but
  • Établir des échelles de gestion pour tous les lacs et réservoirs
  • Établir des protocoles de gestion adaptative pour rectifier la gestion
  • Échelonner selon l’évolution des conditions

Notre engagement constant dans la gestion de l’eau

L’Étude sur la gestion de l’eau de 2011 présente des renseignements valables qui seront très utiles pour Parcs Canada dans le cadre de l’élaboration continue du programme de gestion de l’eau de la voie navigable Trent-Severn.

  • Parcs Canada a mis sur pied un Conseil consultatif sur la gestion de l’eau indépendant en 2011 pour donner suite à une recommandation de la Commission sur l’avenir de la voie navigable Trent Severn. Il est chargé de donner des conseils d’expert et d’exprimer le point de vue des intervenants afin de favoriser l’atteinte de grands objectifs en matière de gestion de l’eau dans les bassins versants des rivières Trent et Severn. Le Conseil consultatif sur la gestion de l’eau a examiné cette étude et en a endossé les grandes lignes.
  • Après avoir reçu le rapport, Parcs Canada l’a analysé et a mis en œuvre un certain nombre des recommandations qu’il contenait. L’Agence a, par exemple :
    • créé deux nouveaux postes de techniciens en gestion de l’eau en vue de renforcer son programme de gestion de l’eau;
    • installé d’autres stations de surveillance de l’eau automatisées;
    • amélioré son site Web sur la gestion de l’eau (www.parcscanada.ca/trent) de façon à communiquer plus efficacement avec le public et à fournir continuellement des données à jour à tous les intervenants.
  • Parcs Canada a recours aux barèmes d’étalonnage de ses barrages pour déterminer les allocations d’eau et réaliser les objectifs du programme, lesquels correspondent à des obligations opérationnelles, historiques et juridiques de longue date. Parcs Canada examinera les solutions avec d’autres afin de créer un modèle hydrologique pour la prévision du ruissellement et de collaborer à l’établissement des prévisions générales pour la région.

La gestion de l’eau dans la voie navigable Trent-Severn est un processus complexe. Tout en mettant l’accent sur le maintien de niveaux d’eau sécuritaires pour la navigation le long du canal navigable marqué, le programme de gestion de l’eau tente de réaliser un équilibre entre une foule de valeurs telles que la protection d’espèces et d’habitats aquatiques importants, le soutien aux services municipaux, la production hydroélectrique, l’aide au maintien de la qualité de l’eau et l’atténuation des inondations sur les propriétés riveraines.