Lieu historique national du Canada de la Voie-Navigable-Trent-Severn

Le rapport sur l'inondation de la rivière Gull en 2013

Le 18 avril 2013, les niveaux d’eau ont commencé à monter. Le lendemain, 19 avril 2013, des inondations localisées et des routes emportées ont commencé à être signalées au bureau du secteur Haliburton du lieu historique national du Canada de la Voie-Navigable-Trent-Severn (VNTS). Le redoux, accompagné de pluies fortes, ont entraîné la fonte rapide du manteau neigeux et des entrées d’eau très importantes dans les lacs et les rivières des bassins des rivières Trent et Severn. Le niveau de certains lacs a monté d’environ 30 cm au cours de la nuit.

L’Agence Parcs Canada (APC) trouvera dans la présente étude un examen fondé sur les faits des inondations qui se sont produites entre le 18 avril et le 15 mai 2013 dans le sous-bassin hydrographique de la rivière Gull.

L’analyse démontre que l’action combinée des pluies abondantes tombées en avril et de la fonte des neiges a suffi à générer des volumes considérables d’eaux de ruissellement et donc d’importants débits de crue qui provoquent une inondation supérieure à une crue nominale à récurrence de 200 ans dans la rivière Gull :

  • Le 17 avril, le barrage du lac Moore (Elliott Falls) et les barrages du lac Gull, les deux réservoirs situés immédiatement en aval de Minden Hills, étaient complètement ouverts (toutes les poutrelles d’arrêt avaient été retirées). 
  • Dans la soirée du 17 avril, lorsque les pluies fortes ont commencé, les niveaux d’eau et les débits de la plupart des réservoirs se situaient dans les valeurs normales. Ils ont commencé à augmenter le 18 avril.

Comme toutes les poutrelles avaient été retirées au barrage du lac Moore et aux barrages du lac Gull, toute augmentation du débit d’eau entrant dans ces lacs ne pouvait qu’en accroître le niveau. L’APC ne disposait que d’une solution pour éviter d’autres inondations à Minden Hills et en aval : retenir l’eau dans les lacs réservoirs en amont afin de réduire le débit entrant dans le lac Gull.

Considérant les possibles enjeux en matière de sécurité publique pour la collectivité permanente de Minden Hills et celles, en aval, jusqu’à Coboconk, on a pris la décision de remettre les poutrelles dans les réservoirs en amont de Minden Hills afin d’éviter que les inondations prennent de l’ampleur en aval. On a ajouté des poutrelles le 21 avril ainsi que les deux jours suivants.

En règle générale, les décisions de gestion ont contribué à réduire le débit de crue de pointe le 25 avril et ont, par conséquent, permis d’éviter d’autres inondations à Minden et, en aval, jusqu’à Coboconk, sans mettre en danger la sécurité publique dans les réservoirs en amont.

Aucune mauvaise décision n’est à l’origine des inondations. Le personnel de gestion en poste à la Voie-Navigable-Trent-Severn a accompli un travail exemplaire. Aurait-il opté pour les autres solutions possibles qu’il n’aurait pas pour autant pu réduire l’ampleur globale des inondations.

En résumé, l’analyse des inondations montre que :

  • La gestion des réservoirs n’a pas joué de rôle dans l’inondation qui s’est produite près de Minden Hills. Qui plus est, en retenant l’eau dans les réservoirs en amont, l’équipe de gestion a réussi à éviter que d’autres inondations ne se produisent le 25 avril. 
  • La gestion des réservoirs a été effectuée adéquatement selon les procédures opérationnelles reconnues afin d’atteindre les objectifs prioritaires en matière de gestion de l’eau.

Les lois, politiques, lignes directrices, plans d’urgence et autres textes ont été passés en revue dans le but de déterminer les rôles et responsabilités de l’APC. Voici ce qu’a révélé cet examen : 

  • L’APC est responsable de la gestion des niveaux d’eau dans la VNTS. 
  • L’APC doit assurer une gestion sécuritaire de ses structures et veiller à ce qu’elles soient conformes aux règlements. 
  • L’APC doit faire fonctionner les réservoirs de ses barrages de façon à atténuer les conséquences des inondations. 
    • L’inondation en amont représente une pratique acceptable pour prévenir des conséquences en aval, en particulier si la sécurité publique est menacée. 
    • La gestion par l’APC des inondations d’avril 2013 a été faite conformément à ses politiques et procédures opérationnelles.

Recommandations

Le personnel de direction devrait disposer d’un outil de gestion pour étayer sa prise de décision. Cet outil contribuerait à améliorer la gestion d’événements provoqués par la VNTS par suite de conditions météorologiques extrêmes.

Il est aussi recommandé de poursuivre les examens de la sécurité des barrages dans tous les sites afin d’analyser la stabilité structurelle de tous les barrages, de fournir une cartographie des inondations en cas de rupture du barrage et de disposer de plans de préparation en cas d’urgence et de plans d’intervention permettant de mieux assurer la sécurité publique en cas d’inondations majeures.

Pour demander une copie du rapport sur l’inondation de la rivière Gull en 2013 (en anglais seulement), veuillez communiquer avec le bureau du directeur de la voie navigable Trent-Severn. Merci.

Ce rapport provient d'un tiers parti et nous le fournissons pour information seulement.