Lieu historique national du Canada de la Voie-Navigable-Trent-Severn

Patrimoine culturel

Histoire

Petites villes et barons du bois

Au milieu de XIX e siècle, la Trent devint un grand axe pour l'exploitation forestière. L'industrie forestière était florissante et la coupe des arbres s'étendait de plus en plus loin au nord. Des radeaux de billes descendaient les glissoires de la Trent et amenaient la prospérité aux localités bordant la voie d'eau. Les exploitants forestiers s'opposaient activement à la construction d'un canal que aurait pu entraver leurs intérêts.

Au cours du XIX e siècle, le peuplement de la région des lacs Kawartha fut étroitement lié à la construction de la voie navigable. Si les rapides et les chutes reliant les lacs constituaient des obstacles à la navigation, ils étaient par contre une excellente source d'énergie pour les moulins. Des villages, comme Bobcaygeon et Fenelon Falls, s'établirent autour de scieries et de moulins à provende, puis devinrent des centres d'exploitation forestière et de transport du bois, au fur et à mesure que se construisaient les chutes à bois et les écluses.

Mossom Boyd, de Bobcaygeon, l'un de ces barons de la coupe de bois, édifia un empire familial en bordure de la voie navigable. La famille Boyd commença par flotter le bois équarri jusqu'au Saint-Laurent, pour ensuite établir une florissante industrie du sciage. En 1883, elle fonda la Trent Valley Navigation Company qui exploitait une flotte de bateaux à vapeur transportant marchandises et passagers sur les lacs Kawartha.