Lieu historique national du Canada de la Voie-Navigable-Trent-Severn

Patrimoine culturel

Histoire

Ancienne voie d'eau

Depuis au moins 9000 a.v. J.-C., des générations d'Autochtones ont emprunté la voie navigable naturelle que forment les lacs Kawartha. Les sites archéologiques découverts dans toute la région montrent à quel point les lacs étaient une voie de transport et de migration importante. Le parc provincial Petroglyphs, près de Burleigh Falls, abrite l'une des plus importantes collections de dessins gravés dans le roc au Canada. Les tumulus funéraires préhistoriques comme ceux du parc provincial Serpent-Mounds, situé en bordure du lac Rice, témoignent de l'importance ancienne de la région.

Petroglyphs
Petroglyphs.
© Parcs Canada / Fred Irons, 1991
Des Autochtones
Des Autochtones.
© Parcs Canada

Paleo indian
Paleo indian.
© Parcs Canada

Vers le XVIIe siècle, les eaux de ce qui est maintenant la voie navigable Trent-Severn étaient une voie de transport importante pour les commerçants de fourrures. À une époque, le comté de Prince-Edward et la rivière Trent supérieure étaient d'importants centres de commerce hurons avec les Français. En 1615, Samuel de Champlain emprunta la Trent-Severn et mena ses alliés hurons de la baie Georgienne à la rive sud du lac Ontario, d'où ils attaquèrent les Iroquois. En route vers le lac Ontario, en partance du lac Simcoe, l'explorateur fit un portage là où passe aujourd'hui un tronçon de la route 48, près du poste d'éclusage Bolsover.