Lieu historique national du Canada Fort-St. Joseph

Au fil de L'EAU: Récits de nos guides et gardiens

Les résidents du fort St. Joseph anticipent la guerre
© Parcs Canada

REVIVEZ LES ÉVÉNEMENTS!
par Elia Marini

« J’ai embarqué au lever du jour… avec deux canons de six livres et tous les hommes que j’ai pu rassembler. » (Le capitaine Roberts)

C’est à partir du fort St. Joseph, érigé sur une île éloignée située à l’embouchure du lac Huron, qu’une force issue d’une alliance entre les Britanniques, des Voyageurs, et des guerriers métis et autochtones, mène la première grande bataille de la guerre de 1812.

L’année 2012 marque le 200e anniversaire de la guerre de 1812, un moment décisif de notre histoire nationale. Responsable de plus de 20 lieux commémorant la guerre de 1812, Parcs Canada est l’organisme qui offre le plus de possibilités de découvrir cette période charnière de l’histoire de l’Amérique du Nord. Ces endroits regorgent de souvenirs évocateurs des durs combats à l’issue incertaine qui ont été menés dans l’unité, avec bravoure et persévérance, et ils témoignent de la façon dont cette histoire commune permet aux Canadiens de renouer avec leurs racines et leurs valeurs nationales. Parmi ces lieux on compte le fort St. Joseph, qui a joué un rôle déterminant au début de la guerre de 1812.

Le 17 juillet 1812, le capitaine Charles Roberts et les militaires britanniques en poste au fort St. Joseph se sont alliés à des Autochtones, des Métis et des Voyageurs pour mener une attaque-surprise dans le but d’occuper le fort américain Michilimackinac, situé à un jour de canot en direction du sud-ouest. La prise du fort, qui a été accomplie sans effusion de sang, est la première d’une série de manœuvres militaires britanniques qui ont contribué à renforcer une alliance de nations.

Exactement 200 ans plus tard, on continue de raconter l’histoire au fort St. Joseph
© Parcs Canada

Cette scène devait être des plus impressionnantes : le capitaine Roberts accompagné des autres chefs à bord du Caledonia; les Voyageurs aux vêtements colorés qui pagayent dans leurs canots « Montréal » et leurs canots du Nord; la grande flotte de canots des Métis et des Autochtones qui se sont unis pour défendre leurs intérêts collectifs et exercer leurs responsabilités.

Exactement 200 ans plus tard, les 17 et 18 juillet 2012, Parcs Canada et Algoma 1812 ont l’intention de faire revivre ce moment en hommage aux gens de la région d’Algoma et aux événements qui ont marqué la guerre de 1812. Le fort St. Joseph deviendra une fois de plus le lieu de rencontre où Britanniques, Voyageurs, Métis et Autochtones de la région de l’ouest des Grands Lacs se rencontreront pour établir une alliance historique. Assistez à des parades militaires et à une reconstitution historique avec canots, et découvrez les campements métis et autochtones établis parmi les ruines du fort St. Joseph. Les activités se poursuivent près de Sault Ste. Marie, en Ontario, avec le festival HistoryFest, qui se tiendra du 19 au 21 juillet!

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter les sites web www.pc.gc.ca/joseph et www.algoma1812.ca (en anglais seulement).

Faites un voyage dans le temps au cœur d’un paysage vierge, unique et spectaculaire dans le Nord de l’Ontario.

au fil de L'EAU