Lieu historique national du Canal-de-Sault Ste. Marie

Au fil de L'EAU: Récits de nos guides et gardiens

Au fil de L'EAU: Récits de nos guides et gardiens

Les Trésors du hangar à bois
By Jeanette Cowen

« Que faites-vous l’hiver? » Voilà une question souvent posée au personnel de Parcs Canada. Cet hiver, alors que le Centre d’accueil et l’écluse étaient fermés, une équipe d’experts s’est rendue au hangar à bois au canal de Sault Ste. Marie pour procéder au triage d’anciens équipements, pièces, et machines de l’écluse entreposés depuis plus de cent ans, unissant leurs efforts pour identifier, recenser, et conserver d’importantes ressources culturelles.

Parcs Canada a pour tâche de protéger et de présenter notre patrimoine naturel et culturel. En 2013, l’Agence a renouvelé sa politique et ses directives en matière de gestion des ressources culturelles, et cet hiver, le personnel a eu l’occasion de les mettre à l’épreuve dans le hangar à bois.

Timbershed Treasures
Quelques-uns des trésors qui seront déménagés © Parcs Canada

Le hangar à bois, situé à l’extrémité est du site, est l’endroit où furent construites les lourdes portes en bois destinées à servir dans le canal. Un groupe d’experts, composé d’historiens, de spécialistes des collections, de conseillers sur la politique des ressources culturelles et des conservateurs du bureau national de l’Agence Parcs Canada se sont réunis au canal pendant une froide semaine enneigée de novembre, pour s’atteler à la tâche quasi herculéenne de trier les pièces une par une.

Plusieurs centaines d’artéfacts, allant de simples petits clous à de gigantesques engrenages, ont été soumis à un processus d’évaluation pour déterminer si ces objets pouvaient effectivement être qualifiés de ressources culturelles, définies en tant qu’ouvrages, objets ou lieux témoignant de l’activité humaine et reflétant un aspect important de l’histoire et de la culture humaine. Lorsque la réponse était positive, l’étape suivante consistait à déterminer à quelle catégorie de ressources ces artéfacts appartenaient. Certaines ressources culturelles ont une importance historique nationale en ce qu’elles sont liées à la désignation du site en tant que lieu historique national, alors que d’autres ressources culturelles ont une différente importance patrimoniale en ce qu’elles sont directement liées à l’histoire humaine ou à l’importance culturelle du site.

Dans certains cas, l’équipe évaluait des groupements d’artéfacts, et devait décider si toute la collection ou seulement certains échantillons représentatifs seraient conservés. La plupart des artéfacts étaient souillés, lourds, et difficile à atteindre dans l’espace encombré, et les températures glaciales à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment ajoutaient au défi! Malgré tous ces obstacles, l’équipe a persévéré et à la fin de la semaine, grâce à son système simple mais efficace, a identifié les ressources culturelles d’intérêt et a élaboré un plan pour déménager les pièces les plus importantes.

Timbershed Treasures
Une équipe impressionnante – le personnel qui a trié, catalogué et nettoyé le contenu du hangar à bois © Parcs Canada

Le personnel du site a quant à lui passé tout l’hiver à déménager les artéfacts, à photographier et à cataloguer les objets à envoyer dans une installation d’entreposage de Parcs Canada à Cornwall, où ils seront convenablement nettoyés et entreposés. Le fait de travailler à ce projet avec des spécialistes a aidé le personnel du site à se faire une idée plus juste de la gestion de ressources culturelles et a donné vie au mandat de Parcs Canada. Le personnel n’aura sûrement aucun mal à répondre aux questions sur leur emploi du temps durant l’hiver!

au fil de L'EAU