Lieu historique national du Canada du Canal-de-Sault Ste. Marie

Au fil de L'EAU: Récits de nos guides et gardiens

Toucher un nuage
Par Leon Anderson-Knight

Pagayant à Rossport sur le lac Supérieur Pagayant dans le coucher du soleil à Rossport sur le lac Supérieur
© Parcs Canada

Avez-vous déjà touché un nuage? Mon emploi d’été à Parcs Canada m’a permis de le faire. J’ai également eu la chance de découvrir quelques-uns des trésors naturels qui sont situés le long de la côte nord du lac Supérieur. L’occasion s’est présentée alors que je travaillais au canal de Sault-Ste. Marie et que l’on m’a demandé de participer à une séance photo pour l’Aire marine nationale de conservation du lac Supérieur.

Le matin du premier jour de photo, un épais brouillard couvrait les rives. Je vivais ma première expérience en kayak et j’ai dû apprendre rapidement à pagayer en ligne droite tout en demeurant au sec. Heureusement, lorsque le brouillard s’est dissipé et que la séance de photographie a débuté, ma technique de pagayage était au point. J’ai beaucoup apprécié mon expérience en kayak et je me promets de l’essayer à nouveau mais cette fois-ci, je réduirai l’intensité et la durée de mon excursion.

Nous avons passé l’après-midi sur la « mer intérieure » Supérieur à taquiner les poissons qui ne voulaient pas mordre à l’hameçon! Juste avant le coucher du soleil, nous nous sommes dirigés vers l’emplacement de la dernière séance photo afin de prendre des clichés en camping. Puisque le crépuscule tardait à se pointer, nous avons même eu le temps de prendre quelques photos en kayak saisissantes au soleil couchant. Après une journée aussi merveilleuse et bien remplie, mon cœur en voulait davantage alors que mes bras étaient un peu moins enthousiastes. Je suis ravi que mon cœur ait remporté cette discussion interne puisque l’expérience inoubliable que j’ai vécu à pagayer vers la tour de phare de l’île Battle et la beauté des tons rosés et orangés de l’eau au moment du coucher du soleil sont un spectacle que je n’oublierai pas de si tôt.

Marche dans les vagues du lac Supérieur Marche dans les vagues du lac Supérieur
© Parcs Canada
Silver Islet fut la toute première mine d’argent au Canada et l’un des sites élus pour la séance photo. Le jour de la séance photo, je fus autorisé à accompagner l’équipe. Silver Islet est une toute petite île du lac Supérieur et les photos ont été prises à vol d’hélicoptère alors que les portes latérales avaient été enlevées pour une meilleure prise de vue. Bien que j’aie déjà pris l’avion à quelques reprises dans le passé, l’expérience vécue à bord d’un hélicoptère est complètement différente et nous donne l’impression que le monde diminue sous nos yeux. En une fraction de temps nous quittons la terre ferme et nous nous retrouvons à des centaines de pieds de l’aérogare, qui disparaît lentement en dessous de nous. En hélicoptère, les nuances de bleu et de turquoise des paysages marins de la côte est de Sleeping Giant, ressemblent à une île des Caraïbes. La mine de Silver Islet a été entièrement engloutie par les eaux. En 1884, la mine fut victime d’une inondation fatale à ses opérations après qu’une cargaison de charbon, servant jadis à alimenter les pompes d’assèchement fut reçu trop tard. Après avoir complété quelques tours d’hélicoptères, dont certains semblaient très inclinés, nous avons finalement réussi à capter les photos tant espérées.

Lors de notre retour vers Thunder Bay, notre pilote nous a permis d’atteindre et de toucher un nuage. L’image visuelle ressemblait à un brouillard épais et froid alors que son toucher me rappelait la bruine qui s’échappe d’une chute d’eau. Ce fut le seul moment pendant le vol où l’air s’est refroidi. Je me rappellerai à jamais de cette expérience fantastique et si jamais l’occasion se présente à nouveau, j’aurai assurément une bouteille afin de pouvoir rapporter un morceau de nuage avec moi.

au fil de L'EAU