Lieu historique national du Canada du Canal-de-Sault Ste. Marie

Au fil de L'EAU: Récits de nos guides et gardiens

Un gros navire sort de l’écluse canadienne pendant que d’autres bateaux attendent pour entrer
© Parcs Canada

UN PATRIMOINE QUI RÉSISTE À L’ÉPREUVE DU TEMPS
par Mark Saari et Jeanette Cowen

Cette année marque le 100e anniversaire de la ville de Sault Ste. Marie. L’écluse, qui a été construite en 1895, est un élément de son patrimoine qui résiste à l’épreuve du temps. Aujourd’hui, elle fait partie d’un lieu historique national géré par Parcs Canada, et son fonctionnement est assuré par des employés de la ville. Cette écluse a une histoire fascinante qui est, pour l’essentiel, inconnue de beaucoup de membres de la communauté.

Le début du XXe siècle est une époque de grande activité non seulement pour la ville de Sault Ste. Marie, mais aussi pour son canal. Le barrage tournant de secours démontre son utilité durant l’accident de 1909 en permettant la réparation de l’écluse et sa remise en fonction en seulement 12 jours. Un bureau de poste ouvre ses portes dans le bâtiment d’administration, ce qui permet aux marins de passage d’envoyer et de recevoir du courrier. En 1912, le canal fait l’objet d’un vaste projet d’embellissement dont les résultats peuvent encore être appréciés de nos jours par les visiteurs.

Le rôle du canal de Sault Ste. Marie au début des années 1900 comporte des aspects à la fois économiques et sociaux. Le surintendant de l’époque, J.W. LeBreton Ross, qui est aussi président des sociétés historiques et d’horticulture locales, encourage la participation de la communauté. Ce spécialiste reconnu de l’histoire locale prononce souvent des allocutions dans le cadre d’événements publics. Sa résidence, une magnifique maison en grès rouge ornée d’une véranda, est considérée comme un carrefour de la vie sociale à Sault Ste. Marie.

Promedade détendue le long du canal de Sault Ste. Marie Canal, au début des années 1900
© Parcs Canada

Lorsque Sault Ste. Marie devient officiellement une ville en 1912, la circulation des marchandises le long de l’écluse est presque à son comble, et la capacité de chargement moyenne des bateaux qui y transitent dépasse 3 000 tonnes. L’année suivante, le canal devient le plus achalandé du monde, surpassant celui de Suez, avec ses 42,7 millions de tonnes de marchandises transitées!

Le canal de Sault Ste. Marie Canal a été déterminant dans l’établissement de la ville comme corridor de transport transcontinental. S’étendant sur plus de 3 500 km, il sera le dernier tronçon de la voie navigable entièrement canadienne. Parmi les travailleurs venus de loin pour participer à la construction de l’écluse, beaucoup resteront dans la ville pour former la base d’une population en pleine expansion. Aujourd’hui encore, les habitants locaux et les visiteurs peuvent voir les bateaux traverser la petite écluse récréative, qui a été construite dans le premier sas de l’écluse en 1998. Ils peuvent aussi faire des pique-niques dans les environs, entourés d’arbres centenaires et de bâtiments historiques. Le canal de Sault Ste. Marie a été et demeure une partie intégrante de l’histoire de notre ville, qui célèbre cette année son 100e anniversaire.

au fil de L'EAU