Lieu historique national du Canada du Canal-de-Sault Ste. Marie

Au fil de L'EAU: Récits de nos guides et gardiens

Machinerie lourde déposée au fond de l’écluse
© Parcs Canada

L’ÉCLUSE FONCTIONNE MIEUX QUE JAMAIS
par Barry Guzzo

Les investissements de 2010, consacrés à l’amélioration de la fiabilité et du rendement de l’écluse récréative du canal de Sault Ste. Marie, profitent aux canotiers et aux visiteurs et serviront aux générations futures. En fait, l’écluse fonctionne mieux maintenant qu’après sa construction, et nous n’aurions jamais pu atteindre un tel résultat sans vous.

L’écluse récréative, qui a été construite à l’intérieur du canal historique de 1996 à 1998, nécessitait d’importants travaux de réparations et de réfection de ses installations mécaniques. On a dû fermer l’écluse à plusieurs occasions au cours des trois dernières années, particulièrement pendant la plus grande partie de la saison 2009, afin de remplacer les ancrages des vannes, qui sont des structures ressemblant à des charnières et qui supportent chacune des vannes massives. Pour ce faire, l’infrastructure devait être améliorée.

Deux vannes Keystone reconstruites sur un camion plate forme attendent leur réinstallation dans le canal
© Parcs Canada

Coulage du béton destiné au nouveau seuil renforcé en aval de l’écluse
© Parcs Canada

Nous avions conservé des renseignements détaillés sur les défaillances mécaniques et structurales qui sont survenues au fil des ans. Les problèmes ont été confirmés par les plongeurs et les caméras pendant les inspections sous marines. Les données recueillies ont permis aux ingénieurs de déterminer quels travaux seraient nécessaires et d’entreprendre le processus de conception sans devoir drainer l’écluse, un processus qui est très coûteux. Ainsi, nous avons pu commencer immédiatement les travaux dès que l’écluse a été vidée.

Pour arrêter l’écoulement de l’eau par le canal, des poutrelles d’arrêt ont été placées en amont de l’écluse. Un batardeau a été construit en aval de l’écluse, et l’eau dans le sas a été évacuée à l’aide de pompes submersibles. Allez voir la séquence vidéo prise sur le vif! Une fois l’écluse exondée, d’imposantes machines ont été descendues dans le sas pour que l’on puisse procéder à ces travaux d’envergure.

Deux des vannes du canal ont dû être entièrement reconstruites. Les vannes, qui reposent au fond du canal près des panneaux, contrôlent le débit de l’eau provenant d’en amont de la rivière. Un nouveau seuil en béton armé a été coulé, à l’endroit où se trouvent les portes d’hiver en aval de l’écluse. L’ancien seuil était dans un état tel qu’il laissait l’eau s’infiltrer. Comme toutes les autres parties, les machines et les vannes ne se trouvaient plus sous l’eau, et nous avons eu l’occasion de reconstruire, de remplacer ou de réparer toutes les composantes mécaniques, telles que les boîtes de transmission, les moteurs, les boîtes d’engrenages, les échelles et les vérins hydrauliques.

L’écluse récréative a été rouverte à temps pour la saison de navigation 2011. Bien que nous ayons eu à faire face à des retards mineurs pendant le démarrage, l’écluse a connu un taux d’exploitation de 98 % pendant la saison 2011 : l’un des meilleurs rendements enregistrés. L’écluse du lieu historique national du Canal de Sault Ste. Marie fonctionne maintenant de façon plus fiable, plus efficace et plus rapide que jamais au cours des dix dernières années.

Au nom de Parcs Canada, je voudrais remercier tout le monde — les résidents et la Ville de Sault Ste. Marie, ses entrepreneurs et son personnel — pour leur appui, leur intérêt et leur contribution à l’amélioration de l’un des lieux historiques nationaux les plus précieux au Canada.

Nous souhaitons continuer à bien servir nos visiteurs et les Canadiens pendant encore de nombreuses années!

au fil de L'EAU