Lieu historique national du Canada du Canal-Rideau

Inventaire des ressources culturelles submergées
L'archéologue sous-marin Ryan Harris, de Parcs Canada, examine une épave dans le lac Big Rideau.
©Parcs Canada

Inventaire des ressources culturelles submergées

Deux rivières et plus d'une douzaine de lacs sont reliés pour former le canal Rideau, qui couvre ainsi une superficie de plusieurs centaines de kilomètres carrés. Des milliers d'années avant la construction du canal, les rivières Rideau et Cataraqui et les différents lacs situés entre ces deux rivières étaient fréquentés par les Premières nations qui pêchaient, chassaient et voyageaient en canot entre le lac Ontario et la rivière des Outaouais; des sites d'habitation marquaient les rives. La colonisation européenne du corridor Rideau-Cataraqui demeura clairsemée jusqu'à l'achèvement du canal en 1832, grâce auquel des vapeurs pouvaient naviguer directement entre Kingston et Bytown (la ville d'Ottawa d'aujourd'hui). Très vite, d'autres fermes, établissements et moulins surgirent le long du canal. Jusqu'à récemment, nous ne savions que très peu de choses sur l'étendue des traces des activités humaines du passé sous la surface de l'eau.

En 1998, une équipe d'archéologues sous-marins de Parcs Canada s'est lancée dans un relevé sous-marin systématique du canal Rideau. Notre première étape a consisté à établir un inventaire des ressources afin de nous faire une idée du nombre, de l'emplacement et du type des sites qui sont préservés sous l'eau. Nous avons mené des recherches dans les archives, nous avons utilisé des équipements de recherche sous-marine de pointe, et nous avons eu recours à la plongée en scaphandre autonome au cours des cinq dernières années pour établir l'inventaire. En même temps, nous avons accumulé des renseignements obtenus auprès des résidents locaux, des chercheurs, des membres du personnel du canal, des pêcheurs et des plaisanciers.

Nous avons trouvé de nombreux types différents de sites archéologiques subaquatiques. Un certain nombre d'épaves, parmi lesquelles des exemples de barges, de chalands et de vapeurs, ont été explorées et documentées. On retrouve également éparpillés le long des rives du canal des vieux quais, des jetées et des ponts. Nous avons également examiné de vastes étendues de terres autrefois couvertes d'arbres inondées à la suite de la construction du canal. Sous l'eau, nous avons aussi trouvé des ouvrages du génie qui faisaient autrefois partie de l'infrastructure du canal, comme des vieux barrages. Des sites industriels, notamment des moulins et des mines, ont également laissé des vestiges visibles. Collectivement, ces sites sont désignés comme des ressources culturelles submergées qui toutes nous disent bien des choses sur l'histoire du canal. Il est du devoir de Parcs Canada de protéger et de gérer ces ressources pour le bénéfice du public d'aujourd'hui et des générations futures. Pour obtenir d'autres renseignements au sujet de ce projet, veuillez communiquer avec :

Jonathan Moore
Archéologue subaquatique
Service d'archéologie subaquatique
Centre de services de l'Ontario
Agence Parcs Canada
1800, chemin Walkley
Ottawa (ON) Canada K1A 0M5

Téléphone : 613-993-2125
Télécopieur : 613-993-9796
Courrier élétronique : jonathan.moore@pc.gc.ca