Lieu historique national du Canada du Canal-Rideau

L'histoire du canal Rideau

BLACK RAPIDS

Une seule écluse avec une élévation d'eau de 2,7 mètres (9 pieds).

Black Rapids Black Rapids
©Parcs Canada

Cette écluse unique fut construite dans le lit de la rivière Rideau, à un endroit où les rapides descendaient de 1,4 mètres (4 ½ pieds) sur une distance de 0,8 kilomètre (½ mille). La construction débuta en juillet 1827, sous la direction des entrepreneurs Thomas Phillips et Andrew White, qui construisirent également le poste d'éclusage de Long Island. On ouvrit une carrière sur la rive est de la rivière pour extraire le calcaire nécessaire à la construction du barrage, de l'écluse et de la maison du maître éclusier. La maison fut complétée en 1829, et le barrage et le chenal artificiel en 1830. L'année d'après, on termina l'écluse et la levée de terre.

Structures du canal :

L'écluse subit des transformations majeures en 1969, lorsqu'on transforma le système de manœuvre manuel des portes en un système hydraulique.

Le poste de Black Rapids a été le site de quatre barrages déversoirs. La première structure, construite entre 1827 et 1830, était un barrage-voûte en pierre. Avec les années, les glaces et les crues endommagèrent le barrage. Dès 1860, il était en très mauvais état. Il fut démoli au printemps de 1862, et on construisit le premier de deux barrages à caissons de bois. Comme son nom le dit, le barrage à caissons de bois était formé d'une série de structures en forme de boîtes de bois remplies de roches. En 1908, les crues de printemps détruisirent le barrage, et il fallut construire un barrage de remplacement l'hiver suivant. La crue du printemps de 1909 fut la véritable mise à l'essai de la nouvelle structure, car ce fut l'une des pires crues jamais enregistrées. Le barrage résista, mais non la levée à l'est. Une bonne partie de la berge fut emportée. Pour éviter que l'incident ne se répète, on prolongea le barrage de 30,5 mètres (100 pieds). Entre 1949 et 1954, ce deuxième barrage à caissons en bois fut remplacé en trois étapes par un barrage en béton.

La maison du maître éclusier fut construite en 1914, remplaçant la maison en pierre originale construite en même temps que le canal.

Précédent