Archéologie et patrimoine mondial

Les ressources archéologiques submergées du lieu historique national du Canada du Canal-Rideau : des éléments intrinsèques du lieu patrimonial

Sites archéologiques
Sites archéologiques (identifiés en rouge) le long de la voie navigable, entre Ottawa (en haut) et Kingston (en bas).
© Parcs Canada

Les ressources archéologiques submergées du lieu historique national du Canada du Canal-Rideau recèlent toutes sortes de structures, de bâtiments, d’épaves, de paysages ou de fragments de ceux-ci, qui sont toujours submergés. Parmi ces différents types de ressources archéologiques, certaines épaves, dont des barges, des chalands et des vapeurs, ont déjà été explorées et documentées. Les rives du canal sont jonchées de vieux quais, de jetées et de ponts. Les archéologues ont également identifié de vastes étendues de terres autrefois boisées, qui ont été inondées lors de la construction du canal. Sous l'eau, on a repéré des ouvrages de génie civil, comme de vieux barrages, qui faisaient autrefois partie de l'infrastructure du canal. Des sites industriels, notamment des moulins et des mines, ont également laissé des vestiges. De plus, des artefacts datant d’avant l’arrivée des premiers Européens fournissent la preuve de l’occupation humaine sur les terres et le long des cours d’eau où se trouve aujourd’hui le canal.

Vestiges d’un pont aux chutes Jones
Vestiges d’un pont aux chutes Jones
© Parcs Canada


 

Un total d’environ
150 sites archéologiques submergés ont été identifiés pendant la prospection de la voie navigable et on estime qu’un nombre comparable de sites restent à découvrir dans le canal Rideau. Il ne fait aucun doute que ce total ne représente qu’une fraction du nombre de sites archéologiques qui se trouvent submergés dans le canal Rideau.

Epave d’un chaland
Épave d’un chaland, au lac Loon
© Parcs Canada

Pour en savoir davantage

UNESCO

Circuit patrimonial