Lieu historique national du Canada de la Maison-Laurier

Documents connexes

La Loi sur la maison Laurier, 1951

Le premier ministre Louis Saint-Laurent à l'ouverture de la Maison-Laurier aux visiteurs, le 1er août 1951
Le premier ministre Louis Saint-Laurent à l'ouverture de la Maison-Laurier aux visiteurs, le 1er août 1951
© Office National du Film du Canada / 57680

Afin de donner effet aux dispositions du testament de King concernant la maison Laurier, le gouvernement a fait voter des dispositions législatives, la Loi sur la maison Laurier. Le but de cette loi était de préciser comment la maison serait administrée et qui serait responsable de son administration. D'après la Loi, « l'archiviste du Dominion [...] a le soin, la garde et le contrôle de la maison Laurier et de son contenu. Il doit administrer la maison et son contenu selon les désirs et intentions exprimés dans le testament de feu M. King ... » Dans son testament, King avait exprimé l'espoir que la maison serait utilisée comme lieu de travail par des chercheurs en visite à Ottawa, mais il n'a pas fait d'autres déclarations claires au sujet de l'utilisation publique, autre que de vouloir que l'intérieur soit conservé tel qu'il était, avec une présentation appropriée des documents importants et d'autres objets d'intérêt particulier. La maison a été inaugurée comme musée public en 1951. Elle est demeurée sous l'administration des Archives publiques du Canada jusqu'en 1988, lorsque la propriété en a été transférée à Parcs Canada.

.

Précédent