Merveilles naturelles et trésors culturels

Fort-George

Lieu historique national du Fort-George
© Parcs Canada

Pour protéger leurs intérêts dans le Haut-Canada, les Britanniques entreprennent la construction d'un fort sur l'autre rive de la Niagara, car le contrôle de cette voie d'approvisionnement maritime est essentiel pour la survie des forts à l'Ouest de la région de Niagara. Apprendre plus

Salle maritime

Salle maritime
© Parcs Canada

En 1765, des charpentiers de marine britanniques du fort Niagara construisirent une caserne sur la rive opposée de la rivière Niagara. Au cours des années, d'autres bâtiments furent ajoutés, que l'on appelle collectivement le salle maritime, devenu une installation d'approvisionnement militaire clé pour les forts britanniques dans la région supérieure des Grands Lacs. Apprendre plus

Fort-Mississauga

Lieu historique national du Fort-Mississauga
© Parcs Canada

Complétés après la guerre de 1812, le fort et sa tour centrale sont situés dans une position stratégique à l’embouchure de la rivière Niagara, de façon à protéger le côté canado-britannique de la frontière du Niagara et à faire contrepoids au fort Niagara. Apprendre plus

Tailles de Queenston et monument de Brocks

Lieu historique national des Hauteurs-de-Queenston
© Parcs Canada

Avant l'aube du 13 octobre 1812, une armée américaine audacieuse traversa la rivière Niagara pour attaquer les forces britanniques en poste au village de Queenston. Apprendre plus

Les casernes de Butler

Lieu historique national des Casernes-de-Butler
© Parcs Canada

Après la guerre de 1812, des travaux furent entrepris pour construire de nouvelles casernes et de nouveaux entrepôts du côté sud-ouest des terres militaires, ou des "Commons", qui seraient hors de portée des canons américains. En 1854, ce nouvel emplacement portait le nom de Casernes de Butler; il fut baptisé ainsi en l'honneur de John Butler et de ses troupes. Apprendre plus

L'Île Navy

L'île Navy occupe 128,2 hectares dans le cours supérieur de la rivière Niagara. On y retrouve des dépôts intacts de matériel archéologique préhistorique. C'est là que les premières embarcations pontées britanniques à naviguer dans la région supérieure des Grands Lacs ont été construites. Ces vaisseaux étaient indispensables pour maintenir les voies d'approvisionnement vers l'Ouest pendant la révolte de Pontiac (1763-1764). Des rebelles canadiens conduits par William Lyon Mackenzie l'ont occupée brièvement, mais ils furent forcés de l'abandonner en janvier 1838. Apprendre plus