Lieu historique national du Canada du Fort-George

Les loyalistes

Au sujet du matériel utilisé pour réaliser ce document

Ce document ne prétend pas être un ouvrage approfondi faisant autorité sur la guerre de 1812, mais plutôt une synthèse des informations, présentée dans un format facile à comprendre. Plusieurs sources ont été utilisées : " The Capital Years Niagara on the Lake 1792-1796 ", " The War of 1812 - Land Operations ", de George Stanley, "The Battle of Fort George", de Ernest Cruikshank, " 1812 " d'Edward Lossing, " War of 1812-the War that Both Sides Won ", de Wesley Turner, " Lords of the Lakes ", de Bob Malcomson, et "The Iroquois in the War of 1812", de Carl Benn. Précisons qu'aucun de ces ouvrages n'est entièrement d'accord avec les autres, et en conséquence, cette trousse constitue un survol de ce que ces auteurs ont à dire. Par exemple, chaque section comprend une ligne temporelle, et un résumé des principaux événements établi à partir de différents textes, dans l'intention de jeter des bases solides, particulièrement pour ceux qui ne sont pas très familiers avec le sujet. Ce qui est présenté dans ce document n'est pas tout ce qui s'est produit au cours de la période à l'étude, mais plutôt autant de liens faciles et de renseignements de base qu'il faut pour comprendre la guerre de 1812.

Les loyalistes

Ces renseignements ont pour but de conduire à une compréhension générale des années qui ont précédé la guerre de 1812, du point de vue des habitants du Haut-Canada. Les origines de la guerre de 1812 peuvent être retracées dans les années de 1776 à 1811 qui ont influencé les loyalistes, et une bonne part de l'âpreté de la guerre de 1812 trouve sa source dans le traitement infligé aux loyalistes pendant la Révolution américaine. Pour comprendre le conflit, les années qui le précèdent fournissent des indices intéressants pour son déroulement. Pour nous, ici au fort George, une bonne part des renseignements détaillés est axée sur la région du Niagara.

Vocabulaire

Loyaliste (Tory) - Personne cherchant activement à garder les 13 colonies sous la domination et le gouvernement britanniques.

Rebelle (Patriote) - Habitant des 13 colonies se rebellant contre la domination britannique et cherchant la formation d'une république et d'un gouvernement indépendant. (Du point de vue canadien ou britannique, pas un "patriote".)

Postes avancés de l'Ouest - Les régions des États-Unis actuels (Mackinac, Détroit et le fort Niagara, Oswego, Oswegatchie (Ogdensburg d'aujourd'hui), Carlton Island) tenues par les Britanniques et colonisées par les loyalistes jusqu'en 1796, lorsque les Britanniques ont dû les céder aux Américains, comme l'exigeait le Traité Jay (1794).