Lieu historique national du Canada de Port-Royal

Personnes



François Gravé, sieur du Pont

Pont-Gravé encourageait les habitants à cultiver leur propre jardin Pont-Gravé encourageait les habitants à cultiver leur propre jardin
© Parcs Canada/A. Rierden

Marin courageux possédant une grande expérience de la navigation dans l’Atlantique Nord et personnage important de la colonisation de la Nouvelle-France, François Pont-Gravé est le commandant de Port-Royal de 1605 à 1606. Après avoir navigué avec Pont-Gravé lors d’une expédition antérieure dans le Saint-Laurent, le jeune Samuel de Champlain dit du marin expérimenté, qu’il considère comme son mentor, qu’il est son ami et que, en raison de son âge, il le respecte comme son père.

Après avoir confié à Pont-Gravé le commandement de Port-Royal, de Mons retourne en France afin de recueillir plus d’appui et de financement pour l’expédition. Pont-Gravé continue de faire travailler les ouvriers de l’établissement, les pressant de protéger l’Habitation contre les intempéries avant l’hiver. Il crée aussi des jardins à l’extérieur du fort et encourage les colons à cultiver leur propre jardin.

D’esprit ouvert et doué d’un talent de conteur, Pont-Gravé jouit de l’estime de ses hommes, en dépit de son mauvais caractère. À son sujet, Marc Lescarbot écrit : « ledit sieur du Pont n'étoit pas homme pour demeurer en repos, ni pour laisser ses gens oisifs. »

Sous le commandement de Pont-Gravé, Port-Royal connaît une période difficile. Après avoir attendu de longs mois l’arrivée de navires de ravitaillement en provenance de France, Pont-Gravé craint que l’établissement arrive à court de provisions. Le commandant et tous les colons, à l’exception de deux d’entre eux, partent dans des barques à destination de Canso où ils espèrent trouver des pêcheurs qui pourront les aider. En route, ils font face à un coup de vent et la mer déchaînée endommage le gouvernail en fer d’une des barques. Ils poursuivent leur route, pratiquement affamés. Enfin, ils rencontrent un navire français dont l’équipage leur apprend qu’un navire de ravitaillement fait route vers l’établissement chargé de provisions abondantes.

Toujours à la tête de la colonie, le sieur de Mons décide de rester en France pour négocier avec ses investisseurs. En 1606, il donne ordre à Pont-Gravé de mener des opérations commerciales sur la côte où sont implantés des établissements de pêche. Deux années plus tard, Pont-Gravé et Champlain, commandant chacun un navire, s’embarquent pour une expédition qui mènera à la fondation de Québec.


Pour en savoir davantage sur François Gravé, sieur du Pont, consulter le Dictionnaire biographique du Canada en ligne.

 

Retour
retour   
Suite