Lieu historique national du Canada de Port-Royal

Personnes



Samuel de Champlain

Interprète jouant le rôle de Champlain racontant ses souvenirs de Port-Royal Interprète jouant le rôle de Champlain racontant ses souvenirs de Port-Royal
© Parcs Canada/A. Rierden

C’est en 1598 que Samuel de Champlain fait la première d’environ 29 traversées de l’océan Atlantique, en route vers les Indes occidentales. En 1603, il se rend beaucoup plus au Nord à titre de géographe du roi, dans une expédition de traite des fourrures sur le fleuve Saint-Laurent qui le mène à Tadoussac, dans l’embouchure de la rivière Saguenay, depuis longtemps un centre de traite avec les peuples autochtones qui vivent sur les rives du Saint-Laurent. Son prochain voyage le mènera en Acadie.

Lorsque Champlain s’installe à Port-Royal, en 1605, il a déjà cartographié une bonne partie de la côte nord-est de l’Amérique du Nord. Extrêmement curieux et avide d’aventure, il continue de naviguer et de cartographier les côtes à partir de Port-Royal, où il vit confortablement pendant trois années. Il s’y est créé une salle de travail au milieu des arbres et a construit une écluse pour stocker des truites. Il prend, selon ses dires, un « plaisir particulier » à jardiner. Durant son séjour, il noue des relations amicales avec les peuples autochtones de la région qui, en retour, lui apprennent comment survivre dans ce nouveau milieu.

Buste de Samuel de Champlain à Port-Royal Buste de Samuel de Champlain à Port-Royal
© Parcs Canada/A. Rierden

Durant l’été 1606, Jean Biencourt de Poutrincourt arrive comme lieutenant gouverneur. En septembre de la même année, Poutrincourt et Champlain, qui souhaitent chercher un nouvel endroit où s’établir plus au Sud, s’embarquent et longent la côte de l’actuelle Nouvelle-Angleterre jusqu’à Cape Cod. Le groupe revient vers le Nord après de sanglants combats avec les Monomoyick à Port Fortuné (aujourd’hui Chatham, Massachussetts) au cours desquelles plusieurs membres d’équipage ont péri.

L’hiver 1606-1607 est plutôt agréable, le temps étant assez doux et la nourriture et le vin en abondance. Champlain agrémente encore davantage la vie des colons en fondant l’Ordre de bon temps, une société gastronomique dont les membres sont chargés à tour de rôle d'ournir le gibier à manger et d’assurer l’animation.

Au printemps 1607, le monopole du sieur de Mons est révoqué, ce qui l’oblige à repartir en France avec ses colons. Avant le départ, toutefois, Champlain retourne à la baie française (baie de Fundy) à la recherche d’une mine de cuivre, mais il n’y trouve que quelques pépites. Le partenariat entre Champlain et le sieur de Mons se poursuivra sous forme d’appui. L’année suivante, en effet, grâce à des fonds obtenus par de Mons, Champlain retourne vers le Saint-Laurent et commence un établissement qui sera le point de départ de la fondation de Québec.

Contrairement à ses contemporains anglais et espagnols, Champlain cherche à apprendre au côté des peuples autochtones et à collaborer avec eux plutôt qu’à les exploiter. Il rêve d’un monde où des peuples de croyances et de races différentes pourraient vivre et cohabiter. Aujourd’hui, Champlain est reconnu comme étant le père de la Nouvelle-France.


Pour en savoir davantage sur Samuel de Champlain, consulter le Dictionnaire biographique du Canada en ligne.


 

Retour
retour    
Suite
suite