Lieu historique national du Canada de la Forteresse-de-Louisbourg

Sentiers de randonnée

Nos sentiers de randonnée, qui contribuent à répandre les récits sur Louisbourg, se trouvent à l'extérieur des murailles de la Forteresse; entre autres, de l'autre côté du havre et le long du littoral. Sachez que vous vous y engagez à vos propres risques.

L'accessibilité de ces sentiers est variable; certains (le Sentier Mi'kmaw et le Sentier de la Redoute de Wolfe) ont une barrière à l'entrée. La barrière à l'entrée du Sentier de la pointe à Simon peut rendre poser problème à certaines personnes à mobilité réduite. Pour ce qui est du Sentier du Phare ou du Sentier de la Batterie royale par contre, il n'y a aucune barrière.

Il est important de noter que le chemin de l'anse Kennington n'est pas toujours facile d'accès. Le mauvais temps, le moment de l'année peuvent avoir leur influence sur les conditions routières. Lorsque le chemin est barré, rappelez-vous qu'il faudra marcher encore plus longtemps pour arriver à certains des sentiers.


Sentier du Phare

En face de la Forteresse de Louisbourg, le Sentier du Phare, de l'autre côté du havre, longe le littoral avec une vue imprenable. Avec sa boucle longue de 2 kilomètres (1,28 mille), il convient à tous les marcheurs, offrant des panneaux d'interprétation sur la faune et la flore de la région. Plus loin, on trouvera un autre sentier, en cours d'aménagement par la Coastal Connections Trail Association, qui s'occupe aussi de l'entretien du Sentier du Phare. Pour ce parcours assez accidenté et parfois humide, on recommande de bonnes chaussures de marche. Si vous désirez soutenir financièrement l'organisme, vos dons sont les bienvenus (au printemps, une boîte de don avec un écriteau est posée au début du sentier). Au village de Louisbourg, certaines entreprises ont également des boîtes de don.

Pour vous rendre au sentier à n'importe quel moment de l'année, prenez le chemin Havenside, le long du havre à partir du village, et suivez les indications pour le phare de Louisbourg. À noter que ce dernier, désormais une icône reconnaissable, se trouve sur l'emplacement du premier phare au Canada (1734). Des panneaux d'interprétation vous en présentent l'historique.


Sentier Mi'kmaw

En face du centre d'accueil des visiteurs de Parcs Canada, le Sentier Mi'kmaw offre, sous forme d'un parcours en boucle de 351 mètres (0,22 mille), une marche en forêt avec panneaux d'interprétation sur l'histoire et la culture du peuple Mi'kmaw. Un terrain de stationnement se trouve tout près, aux alentours du Sentier de la Batterie royale. Le point de départ du sentier est indiqué. Au sommet, on a une vue panoramique sur le havre. Pour s'y rendre lorsque le centre d'accueil des visiteurs de Parcs Canada est fermé, il faut se garer près du début du Sentier de la Batterie royale, route 22.


Sentier de la Batterie royale

Sur la route 22, juste après le chemin d'accès vers le centre d'accueil des visiteurs de Parcs Canada, ce court sentier d'une longueur de 678 mètres (0,42 mille), sans point de départ particulier, contourne un ouvrage de défense majeur des Français, l'impressionnante Batterie royale. Inoubliable, la vue sur la Forteresse de Louisbourg, le havre et le phare. S'ajoutent des panneaux d'interprétation pour rehausser l'expérience. Stationnement disponible; ouvert toute l'année.


Sentier de la Redoute de Wolfe

À proximité du centre d'accueil des visiteurs de Parcs Canada, en face de la sortie du stationnement no 5, ce sentier court de 178 mètres (0,11 mille) mène à une redoute érigée sous les ordres du général James Wolfe, pendant le second siège de la Forteresse. Le début du sentier est indiqué. On peut se garer non loin, là où se trouve le Sentier de la Batterie royale. Pour y accéder pendant l'intersaison ou la basse saison, se garer à l'entrée du Sentier de la Batterie royale, sur la route 22, et se rendre à pied jusqu'au point de départ du sentier.


Sentier de la pointe à Simon

À 2 kilomètres de la Porte 2 à partir du chemin de l'anse Kennington, le Sentier de la pointe à Simon présente 800 mètres (0,5 mille) d'un trajet court, mais plutôt accidenté vers l'embouchure du ruisseau Freshwater, qui se jette dans la mer. Cette zone a servi aux attaquants lors des deux sièges de la ville. L'espace de stationnement est limité le long de la route. Il n'y a pas d'indication de point de départ. Lorsque le chemin de l'anse Kennington est fermé aux véhicules en raison des mauvaises conditions de route, il faut compter 2 kilomètres (1,25 mille) de plus à marcher dans ce chemin pour aboutir au sentier.


Le Sentier des Ruines

Le Sentier des Ruines, un parcours de 2,3 kilomètres (1,44 mille) à travers des ruines encore intactes, offre une occasion extraordinaire à quiconque souhaite se promener parmi les vestiges culturels de la ville d'origine. Accessible à partir de la ville reconstruite (voir le no 31A), il prend son départ à l'emplacement d'un panneau d'orientation et d'une boîte vocale (à actionner en tournant la manivelle). Le long du sentier, d'autres panneaux présentent de l'information utile. On fera attention aux inégalités du sol. Le panorama peut être spectaculaire; ce tronçon de la visite à la Forteresse peut s'avérer des plus fascinants, en ce qu'il donne une idée de l'ampleur de la reconstruction.

Les visiteurs sont invités à obtenir un appareil Explora, à louer à la Boutique Benoist (no 42) ou à la Maison de la Plagne (no 34). Cet appareil sert à recevoir de l'information (texte, images) afin de mieux comprendre les parties non reconstruites de la Forteresse de Louisbourg et les changements environnementaux qui menacent leur préservation.