Lieu historique national du Canada de la Citadelle-d'Halifax

Visite auto-guidée

Animateurs et mât de signalisation, LHN de la Citadelle-d'Halifax © Parcs Canada















Centre d’information  |  Expositions  |  FilmsHistoire vivante  |  Musée de l’armée

Centre d’information

C’est le meilleur endroit où commencer votre visite de la citadelle d’Halifax. Vous y aurez une vue d’ensemble du site et pourrez y préparer votre propre aventure. Accompagnez nous pour l’une des nombreuses visites guidées à pied qui commencent au centre d’information à différents moments de la journée.


Expositions

Casernes des soldats

Elles étaient petites, humides, à peine meublées et, parfois, une couverture militaire grise était le seul article qui procurait de l’intimité à ses occupants. Les conditions de vie dans les casernes du XIXe siècle étaient loin d’être confortables pour les membres du 78e régiment des Highlanders et leur famille. Entrez et voyez par vous-mêmes.
Essayez le célèbre casque des soldats. Soulevez leurs sacs lourds à partir de leurs modestes lits d’acier. Ou alors, ouvrez leur trousse pour voir comment ils soignaient leur apparence personnelle et entretenaient leurs uniformes pour être propres et prêts à l’inspection. Ces artefacts vous donneront une idée de ce qu’était la vie à la citadelle d’Halifax, il y a de nombreuses années.

Visiteur en costume d'un Highlander, LHN de la Citadelle-d'Halifax © Parcs Canada

Atelier du tailleur

Le tailleur devait vêtir les hommes du régiment. Le tailleur avait la responsabilité de faire en sorte que les soldats aient fière allure dans leur kilt en tartan du clan MacKenzie et leur pourpoint rouge vif. Les visiteurs seront à même de constater le savoir-faire de l'artisan en voyant ces uniformes impressionnants.

Dépôt de matériel du génie

C’est la salle où les ingénieurs royaux entreposaient leurs approvisionnements et pièces de rechange pour les divers édifices de la citadelle d’Halifax.

Mât de signalisation

Imaginez ce que c’était que d’envoyer un message avant l’invention d’Internet et des téléphones cellulaires. Les drapeaux du mât de signalisation vous ramènera aux jours où c’était le principal moyen de communication entre la citadelle d’Halifax et la redoute York. Non seulement les drapeaux servaient-ils à envoyer des messages encodés, mais ils annonçaient aussi les arrivées et départs de navires marchands dans le port d’Halifax.

Filles dans la salle de garde, LHN de la Citadelle-d'Halifax © Parcs Canada

Salle de garde

Si vous aviez affaire à la citadelle d’Halifax, vous veniez d’abord ici voir le sergent de la garde. S’il décidait que vous aviez raison d’y être, il vous remettait un laissez-passer qui vous permettait de poursuivre votre chemin. La salle de garde était aussi un lieu exceptionnel pour surveiller les postes de garde de la citadelle d’Halifax. Aujourd’hui, vous pouvez voir la relève de la garde chaque heure juste, puis visiter le cachot où les soldats étaient détenus s’ils étaient indisciplinés.

Salle des rapports

Si vous étiez un soldat à la citadelle d’Halifax au XIXe siècle, vos ordres, pour la journée, venaient de cette salle. Tout, à partir de ce que vous portiez, jusqu’à vos corvées et aux punitions pour vos infractions, était décidé ici. Aujourd’hui, vous y trouverez un stylo à plume, du papier et de l’encre de l’Inde sur place, pour que vous puissiez rédiger vos propres ordres.


Deux enfants avec des ardoises, LHN de la Citadelle-d'Halifax © Parcs Canada

Salle de classe

Entrez et asseyez-vous. L’école est sur le point de commencer. Le leçon d’aujourd’hui portera sur ce qu’était l’éducation pour les soldats et leurs enfants au XIXe siècle. Nous parlerons de l’histoire britannique, de mathématiques et de conduite morale. Nous avons des ardoises sur lesquelles vous pouvez écrire et un boulier pour résoudre des problèmes de calcul. Si vous avez des questions, il suffit de demander au maître d’école.

Magasin de batterie

Froide, obscure et dangereuse, cette pièce souterraine aux murs en terre est le lieu où étaient conservées les charges explosives des canons de la citadelle d’Halifax. Ici, les soldats remplissaient les charges de poudre à canon et les mettaient dans des contenants d’étain pour les protéger.

Poudrière Sud

Il fallait conserver la poudre à canon des armes de la citadelle d’Halifax en un lieu sûr et sec. Les tonneaux étaient conservés dans cette poudrière, ce qui en faisait l’endroit le plus dangereux du fort. Il fallait exercer la plus grande prudence pour manier les tonneaux. Une étincelle aurait suffi à les faire exploser, causant plus de dommages que n’importe quelle attaque ennemie. C’est pourquoi les soldats en poste ici portaient des chaussures, des boucles de ceintures et des boutons en bois.

Casemates de défense et cellules de la garnison

Au moment d’entrer dans la pièce, votre regard est attiré par un canon pointé sur la fenêtre. C’est un rappel que les casemates étaient construites pour protéger la citadelle d’Halifax. En cas d’attaque, ces canons tireraient dans les fossés de la citadelle. En l’absence de menaces, ces casemates servaient de cellules de prison. Les soldats condamnés pour des infractions mineures, comme l’ivresse ou l’emploi de jurons, y étaient détenus. Pour des infractions plus graves, comme le vol ou une tentative de meurtre, les soldats étaient envoyés à l’île Melville, situé dans le bras Northwest d’Halifax.

Visiteurs et guide dans l'exposition Gardienne du Nord © Parcs Canada

Forteresse Halifax – Gardienne du Nord

Voyez comment la forteresse a évolué en 200 ans. Explorez le développement des défenses d’Halifax, constituées d'abord de modestes fortins en bois, jusqu’au plus récent fortifications, dans cette exposition lauréate. Des maquettes et des artefacts révèlent les nombreuses influences qui ont défini l’histoire de ce port militaire et naval. Vous y verrez aussi le rôle essentiel qu’a joué la citadelle d’Halifax dans le Complexe de défense d’Halifax.

Films

Un port qui mérite d’être défendu
Le film présente l’histoire des citadelles qui ont occupé cette colline et la façon dont elles ont protégé Halifax. Ce film de 15 minutes révèle le rôle stratégique de la ville en tant que base navale britannique et canadienne.

Les marées de l’histoire
Montage audiovisuel dynamique, ce film ravit le public. Les marées de l’histoire raconte l’histoire d’Halifax de manière stimulante et détaillée. Les personnages, les lieux et les événements qui ont façonné cette ville renaissent au moyen d’artefacts et de dioramas éclairés avec une grande imagination, dans quatre minithéâtres. En commençant par la Guerre de Sept Ans et la Guerre de 1812 et jusqu’aux Première et Seconde Guerres mondiales, vous verrez de quelle manière les périodes de conflit ont marqué la croissance d’Halifax.

Le premier film est présenté toutes les 15 minutes, pendant les heures d’ouverture normales. La visite de l'exposition dure 50 minutes et est disponible en anglais et en français. Nous offrons aussi des réservations de groupes pour cette représentation. Veuillez communiquer avec nous pour obtenir de plus amples renseignements.


Femme couvre ses oreilles pendant la Démonstration du tir du canon de midi, LHN de la Citadelle-d'Halifax © Parcs Canada

Histoire vivante 

Le programme d'histoire vivante de la citadelle reconstitue la vie des soldats du 78e régiment des Highlanders et de la 3e brigade de l'Artillerie royale avec des activités comme la relève de la sentinelle, le coup de canon de midi, les cornemuses et tambours et des démonstrations de tirs d'artillerie. Plus d'information...


Musée de l’armée

Des expositions des artéfacts, de photographies et de documents de l'histoire militaire du Canada atlantique. Plus d'information...