Lieu historique national du Canada de Grand-Pré

Les conflits et les guerres

Sous les régimes français et anglais, les résidents des Mines affichent un fort esprit d'indépendance, en raison, en partie, de la distance qui les séparent du pouvoir situé à Port-Royal/Annapolis Royal.

La région des Mines n'est pas à l'abri des luttes de suprématie qui opposent l'Angleterre à la France dans cette partie de l'Amérique du Nord. Pendant la guerre de Succession d'Autriche (1744-1748), plusieurs expéditions françaises successives installent leur campement dans la région des Mines alors que les troupes vont livrer bataille à Annapolis Royal.

Grand-Pré se trouve au cœur de la mêlée en 1747. Des troupes françaises, auxquelles sont alliés des Autochtones, attaquent des troupes britanniques et des troupes de la Nouvelle-Angleterre qui occupent provisoirement le village acadien en route vers Beaubassin, où ils ont l'intention de surprendre les Français. Cet affrontement est commémoré par la plaque de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada, située à quelques centaines de mètres au sud du lieu historique national. Le Centre d'accueil et d'interprétation présente aussi cet événement dans la salle d'exposition.