Lieu historique national du Canada du Fort-Anne

Personnes


Samuel Vetch 

Monument commémoratif de Vetch au lieu historique national du Fort Anne Plaque à Samuel Vetch de la Commission des lieux et monuments historiques nationaux du Canada
© Parcs Canada/A. Rierden

Pendant la majeure partie de sa carrière militaire, Samuel Vetch travaille sans relâche à promouvoir sa vision de la domination britannique sur l’Amérique du Nord. Dans un mémoire ambitieux intitulé « Canada Survey’d », qu’il présente en 1708, Vetch expose les grandes lignes des efforts déployés par la Nouvelle Angleterre pour contrôler l’Acadie ainsi que la stratégie à adopter pour infliger une défaite totale à la France dans le Nouveau Monde. Ce mémoire, qui lui vaut l’appui des colons de la Nouvelle Angleterre et de la Couronne britannique, donne le coup d’envoi aux opérations militaires.

Voyant les forces de la Nouvelle Angleterre et de la Grande-Bretagne obligées d’annuler leur attaque contre Port Royal en 1709, Vetch et le colonel Francis Nicholson demandent instamment à la reine d’autoriser la mise à exécution du plan. En 1710, Nicholson revient d’Angleterre avec cette autorisation, à la suite de quoi les préparatifs pour l’expédition reprendront bon train.

À la suite de la chute de Port Royal à l’automne, Vetch est nommé commandant de la garnison et gouverneur d’Annapolis Royal. Les efforts de Vetch pour obtenir du matériel pour réparer les bâtiments et les remparts, qui sont dans un état de délabrement, et pour obtenir des forces supplémentaires, demeurent sans résultats. En 1712, près avoir passé deux hivers difficiles au fort, Vetch apprend que le gouvernement britannique a nommé Nicholson pour le remplacer à titre de gouverneur. Vetch découvre alors que Nicholson a fait de nombreuses plaintes contre lui, l’accusant de mauvaise administration d’Annapolis Royal. Vetch s’embarque pour l’Angleterre au printemps pour répondre à ces accusations. Même s’il parvient à réfuter les allégations et à se faire renommer gouverneur de la Nouvelle Écosse, Vetch ne revient pas en Amérique du Nord. Il est enterré à Southmark, à Londres.


Retour
retour  
Suite
suite