Lieu historique national du Canada du Fort-Edward

Activités éducatives

Les fouilles archéologiques menées ici au fil des ans et le rare exemple d’architecture militaire du 18e siècle que présente le fort Edward en font un endroit bien spécial. En effet, celui-ci permet d’établir des liens entre les événements historiques clés qui ont profondément influencé la destinée d’innombrables personnes qui ont vécu dans la région. Bâti en 1750, à l’époque où la Nouvelle-Écosse était principalement habitée par les Mi’kmaq et les Acadiens, le fort a servi de garnison aux Britanniques et de prison lors de la déportation des Acadiens.

Il ne reste plus aujourd'hui que le blockhaus. Ce bâtiment de bois équarri, l'une des plus anciennes constructions en Nouvelle-Écosse et le plus ancien exemple de ce type de fortification de l'Amerique du Nord, offre une occasion unique de découvrir l’une des plus importantes périodes de l’histoire du Canada.

À dix minutes à pied le long de la rue King adjacente au lieu se trouve le musée de la West Hants Historical Society, où sont exposés des objets anciens, notamment des boutons d'uniformes et des boulets de canons, qui ont été exhumés au Fort-Edward. Le musée abrite également diverses expositions montrant la vie de cette ville historique.

Consultez les liens ci-dessous pour en apprendre davantage sur l’architecture du blockhaus. La West Hants Historical Society (en anglais seulement) constitue une autre excellente source d’information sur le fort Edward.

Le blockhaus :

Lieu historique national du Canada du Blockhaus-de-St. Andrews 
Lieu historique national du Canada de Coteau-du-Lac
Lieu historique national du Canada Fort-Wellington
Lieu historique national du Canada du Blockhaus de Merrickville