Lieu historique national du Canada de L’Anse aux Meadows

Version HTML de brochure

Parcs Canada vous souhaite la bienvenue au lieu historique national de L’Anse aux Meadows, le seul site viking authentique reconnu en Amérique du Nord, et site des plus anciens vestiges de la présence des Européens dans l’hémisphère occidental.

Une saga de la vraie vie

Laissez glisser votre regard sur la mer et remontez en imagination à ce jour d’été d’il y a environ un millénaire où une expédition scandinave venue du Groenland a accosté sur la péninsule Great Northern de Terre-Neuve. En suivant la côte de l’Atlantique nord, ils étaient parvenus à cet endroit stratégique, d’où on pouvait apercevoir le Labrador, gardant l’entrée du détroit de Belle-Isle. Sous le commandement de Leif Eiriksson, le groupe de 60 à 90 colons bâtit un campement de solides bâtiments en terre qui allait servir de base d’hivernage pour l’exploration du sud par le golfe du Saint-Laurent. Durant une ou deux décennies, des expéditions se sont succédé dans cette région nommée Vinland, ramenant surtout du bois dur pour la construction. Cette exploration aura permis aux Vikings d’atteindre la côte est du Nouveau-Brunswick, où poussent des raisins sauvages.

Les voyages à travers l’Atlantique nord auront aussi permis aux Scandinaves d’entrer en contact avec des peuples autochtones d’Amérique du Nord, soit les ancêtres des Innus, des Beothuks, et des Mi'kmaq. De ces rencontres, les Vikings apprirent que non seulement les nouvelles terres étaient habitées, mais que les indigènes étaient nettement plus nombreux qu’eux dans toute la région.

À cette époque, la colonie du Groenland comptait 500 habitants, peut-être moins. Même avec des équipages venus d’Islande, le coût du maintien d’une colonie au Vinland était hors de proportion avec les avantages qu’ils en retiraient. En peu de temps, la base de L’Anse aux Meadows fut abandonnée et ses bâtiments incendiés. Il se peut que les Vikings aient continué dans les siècles subséquents à se rendre en Amérique du Nord, et qu’ils aient même commercé avec les peuples de l’Arctique, jusqu’à l’abandon de la colonie du Groenland au XVe siècle.

Les récits des expéditions à l’ouest du Groenland ont survécu dans la tradition orale. Les sagas du Vinland, transmises au gré des générations, ont été transcrites à la fin du XIIIe siècle. Ces récits ont inspiré divers chercheurs de l’ère moderne à tenter de localiser cette base des Vikings en Amérique du Nord, les spéculations allant du Labrador jusqu’en Caroline du Nord. En 1960, c’est un explorateur et écrivain norvégien, Helge Ingstad, qui a reconnu le site de L’Anse aux Meadows. Un pêcheur local, George Decker, l’a conduit à des monticules herbeux appelés localement « le vieux camp indien » : il s’agissait des vestiges de bâtiments scandinaves du XIe siècle qui, associés à de rares petits articles laissés derrière par les Vikings, ont contribué à prouver le caractère historique du seul site viking authentique reconnu à ce jour en Amérique du Nord.

L’Anse aux Meadows a été désigné lieu historique national en 1975 et Site du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1978. Membre du club sélect des plus importants sites archéologiques au monde, le lieu a une grande valeur internationale pour ce qu’il nous apprend sur les mouvements de l’humanité autour de la planète.

Origine du nom

La plus ancienne mention écrite de L’Anse aux Meadows se trouve sur une carte marine française de 1862, et se lit « Anse à la Médée. » Ce nom dérive sans doute de « Médée, » une héroïne de tragédie grecque, d’après laquelle plusieurs navires des XVIIe et XVIIIe siècles ont été baptisés. Les stations à terre recevaient souvent des noms de navires. Après l’établissement des Anglais dans le secteur, le nom a été anglicisé à sa forme actuelle. La baie en face du village s’appelle toujours la baie Médée.

Parcs Canada gère l’un des plus vastes réseaux de parcsdans le monde. Ce réseau de parcs nationaux, de lieux historiques nationaux et d’aires marines nationales de conservation appartient à toute la population du Canada et propose des activités de loisirs, de découverte et d’expériences précieuses, tout en assurant la protection de ces endroits inestimables pour les générations futures.

Durant votre visite dans la région, suivez le symbole du castor sur les panneaux routiers. Il vous guidera aux lieux historiques nationaux de Port au Choix et de Red Bay, de même qu’au parc national du Gros-Morne.

Pour communiquer avec nous :

Lieu historique national de L’Anse aux Meadows
CP 70, St. Lunaire-Griquet NL A0K 2X0
Tél : (709) 623-2608
Hors saison : (709) 458-2417
Téléc : (709) 623-2028
Courriel : viking.lam@pc.gc.ca
Web : www.parcscanada.gc.ca/meadows

Notre partenaire

Présente partout dans la province, la Historic Sites Association of Newfoundland and Labrador, une association sans but lucratif formée de bénévoles, s’est donné pour mandat de mettre en valeur l’histoire et le patrimoine de la province. À L’Anse aux Meadows, le groupe tient une boutique au Centre d’accueil, élabore des souvenirs et des publications et appuie le programme de reconstitution historique.

Tél : (709) 753-9262
Web : www.historicsites.ca (en anglais seulement)

Profitez au maximum de votre visite

Le lieu historique national de L’Anse aux Meadows comprend 80 kilomètres carrés de forêt, de marais, de littoral, de baies, et d’îles. Accordez-vous entre une et trois heures pour visiter le lieu. Nos employés s’empresseront de répondre à toutes vos questions et de vous aider.

Pour commencer la visite, nous vous suggérons de passer par le Centre d’accueil.

  • Sur les cartes, retracez le périple des Scandinaves à travers l’Atlantique nord.
  • Immergez-vous dans la littérature norroise en écoutant la traduction des sagas du Vinland.
  • Voyez à quoi ressemblait la colonie il y a un millénaire grâce à la maquette méticuleusement construite à partir des trouvailles des archéologues.
  • Admirez les artefacts authentiques qui ont établi la preuve de l’origine du lieu.
  • Approfondissez l’histoire des découvertes avec le console « Demandez à l’archéologue ».
  • Découvrez d’autres Sites du patrimoine mondial grâce à un écran tactile interactif.

Suivez le trottoir de bois jusqu’aux ruines et aux huttes de terre reconstituées.

  • Passez sous l’arche de la sculpture Rencontre de deux mondes et écoutez les points de vue de ses créateurs.
  • Faites halte au campement des Autochtones et contemplez la mer comme l’ont fait d’innombrables visiteurs avant vous.

Arrêtez-vous sur les lieux mêmes.

  • Les ruines de trois habitations et de cinq bâtiments plus petits où les Vikings ont vécu et travaillé ont été soigneusement préservées pour montrer l’apparence qu’elles avaient au moment où elles ont été découvertes par les Ingstad.
  • Toute la journée, des visites guidées du lieu partent régulièrement de la galerie arrière du Centre d’accueil. Vous pouvez aussi faire une visite autoguidée en utilisant le présent guide.

Faites connaissance avec les personnages de Vikings dans les huttes reconstituées.

  • Rendez visite au marchand aventurier Bjorn, à son épouse Thora, à Ragnar le forgeron et à d’autres membres de l’équipage, et écoutez leurs récits sur le commerce, la société viking et la fabrication de clous à partir de fer des marais.
  • Manipulez des reconstitutions d’objets historiques et faites l’expérience de la vie dans un camp viking!
  • Habillez-vous en Viking et prenez une photo de vous-même pour la postérité.

Explorez un territoire qui doit avoir rappelé aux Scandinaves leur terre natale.

  • Faites une randonnée sur le sentier Birchy Nuddick, qui longe la côte à travers les marais et les landes. Dans ce paysage qui a peu changé depuis l’ère des Vikings, observez des icebergs, des oiseaux de mer et des fleurs sauvages.
  • À Muddy Cove, faites un pique-nique au bord de l’océan.

Services

Il y a des toilettes et un téléphone public au Centre d’accueil. Il y a aussi des toilettes accessibles en fauteuil roulant à l’aire d’embarquement des autocars.

Services pour visiteurs handicapés

Le Centre d’accueil, les huttes de terre reconstituées, et les ruines sont accessibles en fauteuil roulant.

Les personnes à mobilité réduite peuvent conduire leur véhicule jusqu’au stationnement réservé puis suivre le trottoir de bois accessible pour accéder aux ruines et aux huttes.

Programmes spéciaux

  • Ombres et sagas (en anglais)—vérifiez auprès du personnel pour connaître l’heure et le jour.
  • De la tourbière jusqu’au brouillard (en anglais)—vérifiez auprès du personnel pour connaître l’heure et le jour.

Rappels

  • Il est interdit de fumer dans les bâtiments.
  • Les animaux domestiques ne sont pas admis dans les bâtiments, mais peuvent vous accompagner sur les terrains du lieu s’ils sont tenus en laisse.

 Retour